Le président de la république du Cameroun a fait un don d'ordinateurs de la marque PB Hev à tous les étudiants inscrits pour l'année 2017-2018 dans tout le territoire camerounais. Le ministre de l'enseignement supérieur (MINESUP) Jacques Fame Ndongo, s'est ainsi chargé d'aller réceptionner ces appareils et a tenu à ce que l'opinion nationale et internationale soient informées de la distribution effective aux étudiants inscrits sur les listes biométriques. L'offre étant de 500.000 ordinateurs, il a été remarqué que seulement 200.000 étudiants régulièrement inscrits sur ces listes biométriques, pourraient bénéficier de ce don de l'Etat camerounais.

La somme déboursée pour l'achat de ces ordinateurs s'élevant à 75 milliards de Francs CFA, le coût unitaire a donc été donc de 100.000 Francs CFA par machine.

Lors d'un point de presse au Ministère de la communication (29 Décembre 2017), l'opération 1 étudiant-1 un ordinateur lancée depuis 18 mois, a été annoncée par le ministre de l'enseignement supérieur comme une opération présidentielle et ponctuelle. De nombreux pays ayant déjà obtenus ce genre de donation (Rwanda, Côte d'Ivoire Sénégal, Guinnée Conakry...), il a été prouvé d'après un sondage de l'OIN (office international du numérique) que sur cinq étudiants camerounais, quatre n'auraient pas la chance de pouvoir s'offrir un ordinateur.

"Il ne s'agit pas de créer une opération opportune. Créer le déclic psychologique et son insertion numérique aux jeunes étudiants est la priorité de cet apport. On aimerait mettre le Cameroun au même rang du numérique actuel en créant un cyber-espace universitaire mondial". A expliqué le ministre à l'endroit des journalistes présents à ladite conférence de presse.

Le professeur Marcel Fouda Ndjollo, enseignant à l'école normale (département axé sur le numérique éducatif) quant à lui, a porté son attention sur les options multiples de cet ordinateur (Note Book) recasé ici comme multifonctionnel. " Le processeur est fabriqué par une compagnie américaine Intel Processor, l'ensemble des logiciels sort de Microsoft; c'est donc cet ensemble de composantes qui feront de PB Hev un ordinateur performant. La délocalisation de l'assemblage des ordinateurs en Chine quant à elle réduit amplement les coûts de production" a conclut l'enseignant au sortir de cette assemblée communicationnelle. Le Cameroun étant un des seuls pays en Afrique [VIDEO] à ne pas exiger de traite aux étudiants à sa réception, espère ainsi apporter une plus-value dans le monde du numérique à travers le savoir et le numérique.

Le Cameroun à l'orée d'une nouvelle ère dans le digital

Annonçant la création de 9 centres de développement du numérique universitaire (à usages spécifiquement didactiques) dans les prochains mois, ces appareils pourront s'utiliser avec un terminal permettant de travailler en réseau.

L'utilisation du Cloud sera utile pour pouvoir stocker les mails et autres documents. Le disque dur devenant ainsi un lieu de stockage temporaire. Des techniciens originaires de Chine viendront s'occuper de la logistiques et de la maintenance pour un bon rendu aux étudiants camerounais. Il s'agira de former les étudiants au TIC afin de rendre cet ordinateur extensible, en les aidant normalement à ne pas exposer leurs données personnelles sur internet.

La distribution qui a commencée le 26 Décembre 2017 se verra continuer son ascension sur tout le territoire en attendant l'arrivée du reste des appareils. A cet effet, en ce mois de Janvier 2018, le Cameroun recevra 100.000 ordinateurs, ainsi que les 4 mois suivants. Dans le cadre du projet E-National Higher education, les financement sont venus de Exxim Bank pour l'achat avec PB Hev conçus par les meilleurs experts dans le domaine (Sitchuan telecommunications) provenant de la Chine. La totalité des ordinateurs sera distribué au plus tard en Juin 2018 et pourront entre temps être sécurisés à la base militaire de Yaoundé sous le contrôle du général Momha.