Quand un ancien président répond à l'actuel. Barack Obama a condamné mardi la décision de Donald Trump de violer l'accord nucléaire iranien. Il a qualifié la décision de « malavisée », rejoignant ainsi une foule d'autres critiques démocrates, même si de nombreux républicains ont salué cette décision. L'ancien président, pour qui l'accord historique de 2015 était un accomplissement de politique étrangère, a publié une longue déclaration écrite peu de temps après que Trump [VIDEO] a annoncé que les Etats-Unis rompraient avec le Plan d'Action Complet Conjoint malgré les exhortations des alliés européens et de certains de ses propres conseillers.

Le « mépris » de Trump selon Obama

Barack Obama s'inquiète notamment de la réaction des alliés des Etats-Unis que sont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. L'ancien président américain regrette que l'administration Trump mette à mal de nombreux accords négociés il y a plusieurs années et qui sont profitables aux Etats-Unis. Depuis son départ de la Maison Blanche et la prise de fonctions de Donald Trump [VIDEO], le président américain de 2008 à 2016 n'a cessé de se montrer critique, fustigeant de nombreuses décisions prises par son successeur.