Donald Trump a dit aux Républicains qu'il était « à 1 000% » derrière leurs efforts de réforme de l'immigration, mais n'a pas offert de solution claire car son administration a fait l'objet d'une condamnation bipartisane de séparation des enfants et de leurs parents à la frontière. En effet, il est apparu que les fonctionnaires de l'administration Trump [VIDEO] ont envoyé des bébés et des jeunes enfants enlevés de force à leurs parents à la frontière entre les États-Unis et le Mexique dans au moins trois refuges dans le sud du Texas. Les avocats et les fournisseurs de soins médicaux qui ont visité les abris de la vallée du Rio Grande ont décrit des salles de jeux remplies d'enfants en pleurs.

Le Congrès manifeste sa colère

Face à la colère grandissante du public, Trump et les principaux responsables de l'administration ont défendu avec acharnement la politique, qui a conduit à la séparation de plus de 2 300 enfants de leurs parents en cinq semaines. Donald Trump [VIDEO] a fait face à une colère rare des membres du Congrès. Les Démocrates de la Chambre ont crié au président d'abandonner sa politique d'immigration. Pour le moment, le président américain reste ferme sur ses positions et n'a affiché aucune intention de changer d'avis sur ce sujet précis.