Emmanuel Macron et le Pape François se sont entretenus au Vatican ce mardi matin pendant près d'une heure. Une discussion visiblement agréable sur fond de reconquête du Chef de l'État, alors que les braises restent encore chaudes sur de nombreux sujets, et notamment la question des migrants qui a récemment durci le ton des relations entre l'Elysée et l'Italie.

Il faut dire que c'était une première pour Macron d'être accueilli par le pape, François en l'occurrence.

Publicité
Publicité

C'est donc tout sourire que le Chef d'État français s'est présenté, à 10h30 précises, devant l’entrée de la bibliothèque où il devait être reçu par le souverain pontife pour une discussion d'une demi-heure. Au final, les deux hommes prendront 57 minutes dans leurs échanges, un record, comme pour marquer leur convergence.

C'est donc décontracté et accompagné de Brigitte, qu'Emmanuel Macron a présenté au souverain pontife les membres de sa délégation, au nombre desquels les ministres Gérard Collomb et Jean-Yves Le Drian.

Publicité

Pour la traditionnelle remise des cadeaux, le pape a reçu une édition originale du livre de Georges Bernanos, « Un curé de campagne », tandis que le président français disposera lui d'une médaille de Saint-Martin.

Macron et le pape rattrapés par l'actualité

Dans le détail de leurs échanges, le président Macron assure n'avoir évacué aucun sujet avec le pape François. La question des migrants dont les conditions d'accueil doivent être le plus digne possible, le climat dont l'impact sur la planète s'annonce terrible, l'Afrique où les difficultés économiques perdurent, le Proche-Orient où le regain de tensions est à redouter.

Aucun commentaire en revanche sur la politique du gouvernement Conte. Le chef de l’Eglise catholique jugeait toutefois la semaine dernière qu'il est indispensable "d’investir intelligemment" pour aider au développement des pays d’origine. Une position largement partagée par le président français.

Emmanuel Macron fait chanoine de Latran

À l'occasion de cette visite officielle au Vatican, Emmanuel Macron a pris le très honorifique titre de chanoine honoraire de la basilique du Latran, connue comme étant la cathédrale du pape.

Loin de toute obligation, le Chef d'État français fait suite à une tradition qui remonte au XVIIe siècle avec le roi Henri IV, coutume qui s'est poursuivie sous le régime des présidents.

Au nombre de ses prédécesseurs, seuls Pompidou, Mitterrand et Hollande n'avaient pas fait le déplacement à Rome pour se faire installer. Tous en revanche ont rencontré le pape, à l'exception de Georges Pompidou, ont rencontré le pape.

Publicité

Sinon, Emmanuel Macron a assisté à une courte cérémonie au Vatican, auquel de laquelle une prière a été dite.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite