Hier mardi 26 juin 2018, le président de l’association nationale des communes du Bénin (ANCB) le maire Luc S. Atropko a signé une convention de partenariat avec le Président de l'Association des Élus Français d'Origine Béninoise (EFOB) Hubert Zoutu. Une cérémonie qui a eu lieu au Campus numérique smart City, un centre dédié à l'innovation et au savoir multi domaine en Afrique Sèmè City.

Mettre en place une véritable coopération de développement entre le Bénin et les élus français qui ont une origine béninoise.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Tel est le but de la signature de la convention qui a eu lieu ce jour au centre Sèmè City de Cotonou. Cet événement, loin d’être anodin est le fruit d’une coopération de longue date entre le bénin et l’EFOB.

C’est dire donc que cette signature est plus qu’indispensable au gouvernement du Bénin et à son chef, le président Patrice Talon. C’est certainement la raison pour laquelle la cérémonie officielle de lancement a connu la présence effective de ce dernier. Mais il n’était pas le seul puisque à ses côtés il y avait certains membres du gouvernement comme le ministre des affaires étrangères Aurelien Agbénonci.

Le discours d’Hubert Zoutu

A sa prise de parole, le président l'Association des Élus Français d'Origine Béninoise Hubert Zoutu, a rappelé les nombreuses négociations qui ont abouti à cet accord. Des compromis qui ont connu l’implication personnelle du chef de l’Etat béninois qu’il a remercié au passage dans son allocution.

C’est donc à juste titre qu’il a déclaré : « au mois d’octobre 2017, le président de la République a reçu une délégation conduite par moi-même pour des échanges sur une coopération fructueuse entre les deux institutions. Ces échanges ont duré près de deux heures trente minutes. » C’est donc au terme de ces échanges que le chef de l'Etat a montré son engagement et toute sa détermination pour ledit projet.

Top vidéos du jour

La signature proprement dite de l’accord

Après les discours officiels de nombreuses personnalités présentes, le président de l’association Nationale des Communes du Bénin Luc S. Atropko a eu l’honneur de passer à la signature de la convention avec le président d’EFOB.

Toute chose qui s’est déroulée sous l’œil vigilant du chef de l’Etat et de toute l’assistance qui a fait le déplacement sur Cotonou pour la circonstance. Ainsi donc, par ce nouvel acte, le gouvernement passe au renforcement de la coopération entre les élus locaux et ceux de la France, dont l’origine se trouve au Bénin.