L’AIC avec à sa tête Mathieu Adjovi a commencé une tournée dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Ceci depuis le mardi 26 juin 2018, dans le but de faire le bilan de la campagne cotonnière 2017-2018 tout en mettant en lumière le progrès de la campagne 2018-2019. En effet, hier mercredi 27 juin 2018, le Président de l’AIC Mathieu Adjovi et son équipe ont tenu une séance de travail avec les producteurs des neuf communes que compte le département de l’Atacora. Cette séance a eu lieu à la maison des jeunes de Natitingou. Au cours de leurs échanges, le président a pointé du doigt le bilan de la campagne écoulée. Il ressort de ses dires que le département de l’Atacora a produit 105.661.081 tonnes de coton graine au cours de la saison 2017-2018 contre 94.559 tonnes la campagne précédente.

La réaction des responsables de l’Atacora

C’est donc pour soutenir le président de l'AIC que M. Séidou ILIASSOU, Trésorier Général /UDCVPC Atacora, a énoncé que le montant net entièrement payé aux producteurs est de 14.440.147.800 F CFA. Mais il ne finit pas sans confirmer que les résultats enregistrés par les producteurs de coton de son département depuis la reprise des activités de l’AIC sont très satisfaisants et encourageants.

Ce qui le pousse à inviter les producteurs à prendre toutes les dispositions nécessaires pour dépasser les performances de la campagne passée. Une ambition qui est aussi exprimée par le Président des producteurs du coton du Bénin et le Maire de Natitingou, N’DA Antoine. Puisqu'il a, à son tour relaté sa joie et sa satisfaction au sujet des performances réalisées dans son département, tout en « visant plus haut » pour la campagne en cours.

Top vidéos du jour

Une fête en vue pour motiver les cotonculteurs

Le Président ADJOVI a par ailleurs insisté sur les paiements à bonne date des fonds coton, l’augmentation du prix d’achat du coton graine premier choix de 260 à 265 FCFA le kilogramme. Il a aussi invité les producteurs à aller de plus en plus à la mécanisation, afin de réduire la pénibilité et apporter une solution à la rareté de plus en plus prononcée de la main-d’œuvre.

La fête des cotonculteurs est annoncée pour le 14 juillet à Banikoara. « Tout travail bien fait mérite récompense », a-t-il lâché pour justifier le bien-fondé de cette fête. Des visites de courtoisie au Préfet de l’Atacora et au Maire de Natitingou ont été au programme de cette journée très riche pour les producteurs de coton.