Un semblant de paix entre Israël et la bande de Gaza. L'Etat Hébreu et son voisin palestinien, en proie à la violence et aux tensions depuis plusieurs mois, pourraient davantage choisir de promouvoir la paix à présent. En effet, les deux camps, qui ont connu de nombreux heurts ces dernières semaines, sont en passe de s'accorder la fin des conflits, du moins provisoirement.

Publicité
Publicité

En effet, devant l'arrêt des violences à la frontière entre les deux territoires, les autorités ont décidé de lever le blocus sur Kerem Shalom, qui est l'unique point de passage de marchandises entre Israël et la bande de Gaza. Ce signe d'apaisement ne risque cependant pas de durer si les confrontations entre les deux entités reprennent de plus belles dans les temps à venir.

Un semblant de paix entre Israël et Gaza

Depuis le 9 juillet, la route de Kalem Shalom était bloquée, et empêchait ainsi l'approvisionnement en carburant et autres produits de premières nécessités.

Israël vient de rouvrir le seul point de passage de marchandises vers la Palestine
Israël vient de rouvrir le seul point de passage de marchandises vers la Palestine

Durant ce blocus instauré par le gouvernement israélien, seules les marchandises d'ordre humanitaire avaient le droit de passer, tels que la nourriture, les médicaments, et du matériel médical de premier ordre. Cet accord de réouverture intervient après une série de heurts et de tensions.

Cependant, Israël garde le droit de refermer l'enclave à nouveau si la paix ne peut pas être durable. La zone de pêche a également été élargie à neuf milles nautiques, après avoir été elle aussi restreinte à cause des tumultes.

Publicité

Depuis le mois de mars, les tensions sont vives dans cette partie du Moyen-Orient, car les habitants de la bande de Gaza ont commencé à protester contre le blocus permanent d'Israël. Cet embargo constant, instauré il y a maintenant dix ans, pourrait créer de nouveaux remous dans les jours ou les semaines à venir.

Toujours aucune solution entre la Palestine et Israël

La situation est toujours aussi délicate dans cette partie du globe. En effet, malgré les années, aucune véritable solution diplomatique n'a pu être trouvée entre la Palestine et l'Etat d'Israël, qui continuent de connaître des périodes de paix et d'autres moments plus mouvementés.

Donald Trump, qui veut dresser un plan de paix pour ces deux entités, a fait un geste symbolique en déplaçant l'ambassade américaine à Jérusalem.

Avec la guerre au Yémen et un conflit civil toujours aussi présent en Syrie, le Moyen-Orient reste à ce jour la zone de la planète la plus concernée par les conflits meurtriers.

Lire la suite