La ville de Gênes a annoncé deux jours de deuil suite à l'effondrement du viaduc Morandi, qui a fait 39 morts et 15 blessés - dont 12 dans un état grave - mardi, selon un dernier bilan communiqué par les autorités italiennes. De nombreuses personnes sont encore portées disparues, et les recherches se poursuivent au milieu des décombres du pont. De son côté, la presse locale annonce que le gouvernement de Giuseppe Conti va lui aussi décréter une journée de deuil national coïncidant avec les funérailles des victimes, après avoir pris la décision, hier mercredi, de mettre en place un état d'urgence à Gênes, d'une durée de 12 mois.

Cinq millions d'Euros ont ainsi d'ores et déjà été débloqués au titre de "fonds d'urgence nationale" afin d'apporter une aide immédiate aux secouristes présents sur les lieux de la catastrophe. Cette demande expresse de mise en place de l'état d'urgence avait été préalablement faite par le président de la région Ligurie. Le gouvernement s'est alors rendu sur place à Gênes pour tenir un Conseil des ministres extraordinaire, à l'issue duquel la décision a été annoncée.

"C'est une première mesure du gouvernement face à cette tragédie", a déclaré Giuseppe Conti à la presse en clôturant la réunion.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite