Au Mexique, les truands savent tirer profit de chaque situation pour ne pas se faire découvrir. Dans ce pays d'Amérique centrale, en proie à la guerre contre la drogue depuis de nombreuses années, les autorités peinent à regagner du terrain. Mais aujourd'hui, c'est une bonne nouvelle qui vient d'être rendue publique, car la police vient d'arrêter le chef de la plus grande organisation criminelle de la capitale, Mexico. Malgré ses différents changements physiques pour échapper à la police, Roberto Moyado s'est fait arrêter, et devra désormais répondre de ses crimes.

Publicité
Publicité

El betito a tenté de se fondre dans la population de Mexico

Celui qui est surnommé "el betito" vient d'être arrêté, et d'une façon plutôt étonnante. En effet, le chef de gang de Mexico avait perdu 30 kilos, et s'était même fait poser des implants capillaires afin de pouvoir rester dans l'ombre. Mais ce chef criminel a tout de même été démasqué, et devra répondre de ses multiples accusations. L'homme de 37 ans est accusé de ventes de drogue, d'extorsions, de vols, ainsi que de blanchiments d'argent.

Roberto Moyado, un chef de gang à Mexico, vient d'être arrêté malgré son importante perte de poids.
Roberto Moyado, un chef de gang à Mexico, vient d'être arrêté malgré son importante perte de poids.

L'"Union de Tepito", qui est le gang qu'il dirigeait, est l'un des plus actifs au sein de la capitale.

La ville de vingt millions d'habitants est la zone d'opération de ce gang, qui tire son nom d'un quartier sensible de la capitale. L'"Union de Tepito" est notamment accusée d'être en lien avec Jalisco Nueva Generacion, l'un des plus puissants cartels dans le pays d'Amérique Centrale. Des liens avec ce cartel ont été pris afin de pouvoir distribuer de la drogue dans les rues de Mexico, d'après les premières conclusions des analystes.

Publicité

Le temps est au jugement pour Moyado

La chirurgie esthétique est l'une des pratiques des membres de gangs, des chefs notamment, afin de ne pas être reconnu par les autorités. Renato Sales, le chef de la Commission nationale de sécurité, a affirmé qu'"el betito" a eu recours à ce genre de pratique lors d'un point presse : "La personne arrêtée avait subi une intervention chirurgicale consistant à réduire la taille de l'estomac [...] modifier son apparence physique afin de ne pas être reconnu".

Roberto Moyado va donc désormais être jugé pour ses multiples activités en tant que chef de gang, et pourrait être également concerné par plusieurs affaires d'homicides encore non résolues. Malgré que la chirurgie esthétique soit l'une des solutions des criminels afin de se cacher de la police, certaines opérations peuvent être fatales. Ce fut le cas pour Amado Carillo Fuentes, un éminent baron de la drogue au Mexique, tué en 1997 au cours d'une opération de chirurgie plastique.

Publicité

Lire la suite et regardez la vidéo