L'Indonésie vit un cauchemar depuis dimanche dernier. Un séisme [VIDEO] d'une magnitude de 6,9 sur l'échelle de Richter a frappé l'île de Lombok, suivi de plus de 350 petites répliques qui se sont conclues par un nouveau tremblement de terre important [VIDEO] - d'une magnitude de 5,9 - survenu ce jeudi. Dans cette région du globe, où l'activité tectonique est particulièrement importante, les plaques géologiques se déplacent de cinq à six centimètres par an en moyenne. A titre de comparaison, les plaques eurasiatique et africaine, responsables de la formation de Pyrénées, ne bougent que de deux millimètres chaque année.

L'activité sismique importante au sud-est de notre planisphère est due à l'existence de ce que l'on appelle la "ceinture de feu".

Longue de 40.000 kilomètres environ, elle s'étend de la Nouvelle-Zélande à la Terre de feu au sud du Chili, en remontant vers le Japon et la Californie. L'Indonésie se trouve donc en plein coeur de cette région du globe qui abrite par ailleurs 90% des volcans existants sur notre planète. 129 d'entre eux sont actuellement déclarés actifs.

En Indonésie, pas moins de quatre plaques s'entrechoquent : la plaque des Philippines, la plaque océanique, celle dite pacifique et la longue plaque eurasiatique