Publicité
Publicité

Paul Atanga Nji, ministre de l'Administration Territoriale (Minat), a reçu les vœux ce 21 janvier 2019. Pour la première fois depuis son arrivée au Minat le 2 mars 2018, le ministre a notamment su faire régner l'ordre et la paix au Cameroun. Récemment confirmé dans ce même poste lors du dernier réaménagement ministériel (4 janvier 2019), le Minat s'est honorablement investi dans la lutte contre le terrorisme. Par ailleurs, Mr Atanga Nji exhorte les sécessionnistes à déposer les armes, et ce suite aux récents troubles constatés dans certaines régions.

Ces derniers ont envahi certaines contrées tout en immobilisant la vie et les activités des régions avoisinantes. La protection des biens et personnes demeure un des leitmotivs de Paul Atanga Nji.

Publicité

C'est ainsi qu'à maintes reprises, il est descendu sur le terrain rassurer les populations affectées et faire un état des lieux. Assurant la sécurité de ses concitoyens, le Minat à su mobiliser ses collaborateurs des services centraux, pour faire prévaloir la paix sociale, l'ordre public et l'autorité de l'État. "Toute forme de remise en cause du verdict des urnes en dehors des voies légales, ne sera pas tolérée". Les futures échéances politiques de 2019, verront une fois de plus cette attentisme dont a usé le ministre lors des dernières élections.

Atanga Nji opte pour la vigilance

Ayant présidé les travaux de la conférence semestrielle des Gouverneurs de Régions (10 et 11 septembre 2018), le Minat a minutieusement implémenté l'État de sécurité.

Publicité

En charge d'assurer la protection des communautés, l'organisation de l'élection sénatoriale et présidentielle en 2018, s'est déroulée sans démesure. À cet effet, Atanga Nji a enclenché l'œuvre effective du Plan Gouvernemental d'Assistance Humanitaire d'Urgence dans les régions du NOSO.

Le Nord-Ouest et le Sud-Ouest (NOSO) régulièrement attaqués par des terroristes, se voient quelquefois envahis par plusieurs maux créant un certain déphasage. D'où l'apport de cette aide instaurée par le chef de l'État S.E. Paul Biya.

L'Administration Territoriale du Cameroun au chevet de ses populations

L'année 2019 qui sera encore axée sur plusieurs challenges électoraux, verra assurément l'empreinte du Minat.

Publicité

En accord avec la commission de désarmement qui est à la charge Mr Faï Yengo Francis, le ministre Paul Atanga Nji affirme veiller au bon déroulement de ce processus. Ayant cette impulsion régalienne du vivre ensemble, et de la cohésion sociale, le Minat avertit quiconque osera violer les codes de déontologie étatiques.

"La loi sera intrépide face aux fauteurs de troubles et aux sécessionnistes", a affirmé le ministre lors de son discours à la cérémonie de présentation des vœux. C'est sur ces entrefaites que les différents passages des structures (autorités administratives, directions, secrétariat général...) ont remercié le Minat pour le travail accompli.