Un mini-tournoi de Football a été organisé en son honneur le 11 février par l’association des jeunes dynamiques et ambitieux. L’initiative visait davantage à remercier le chef de l’Etat de l'Etat pour la nomination d’un des leurs au poste de ministre de la Santé publique. C’est dans une ambiance festive que le Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique au Cameroun (le 04 janvier 2019) a été accueilli au stade de football du complexe multisport de la GP de Yaoundé.

Publicité
Publicité

Cela s'est passé juste avant le début de la finale du mini tournoi organisé par l’association des jeunes dynamiques et ambitieux de Yaoundé (Ajda). A son arrivée, une haie d’honneur constituée d'étudiants de l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) a été formée. En outre, les deux équipes finalistes ont échangées une poignée de main sous des applaudissements du public. Ceux-ci étaient composés d'admirateurs et de sympathisants. Avant de s’installer à la tribune, son propos enveloppé d’humour sera concis.

« J’ai l’habitude de gagner et c’est après midi, je serais encore vainqueur ». En effet, la substance de son propos soulignait qu’autant il était attaché à l’équipe de son quartier (02 zéro Ngola), autant il l’était aussi pour A.S Minsanté, l’équipe du ministère.

Le coup d’envoi de la partie donné, les deux équipes vont se jeter dans la bataille. Passés les quinze premières minutes qui ont vu un équilibre dans le jeu, la formation de 02 zéro Ngola, vêtue de bleue, passe à l’offensive.

Publicité

Elle multiplie ainsi les infiltrations dans la surface de réparation de l’A.S Minsanté, tout de rouge vêtu et développe un jeu adossé sur des contre-attaques. C'est seulement à la 38ème minutes, devant une erreur de la défense, que l’un des attaquants de Ngola subtilise le ballon et réussi à tromper la vigilance du gardien. Heureusement pour A.S Minsanté, le juge de touche signale une position irrégulière et l’arbitre centrale Christ Zourmba invalide le but. C’est ainsi que les deux formations vont aller à la mi-temps sur le score vierge.

Des prestations artistiques vont tenir le public en haleine durant les vingt minutes de repos. Revenus sur la pelouse veloutée du complexe multisport de la garde présidentielle, l’équipe de l’association Adja accentue la pression sur celle du Minsanté.

Le Minsanté opère une action concrète pour la jeunesse

Par quatre fois, le gardien des rouges va enrayer des actions nettes de but. La domination des poulains du président Gilles Mekok Ndongo va s’avérer stérile, puisqu’à la fin du temps réglementaire, les deux équipes sont toujours à un résultat vierge.

Publicité

C’est au cours de la deuxième phase de tirs au but que l’athlétique formation des bleus va s’imposer.

Auparavant, les demi-finales de ce tournoi de football à quatre équipes se sont jouées plutôt. 02 zéro Ngola s’est défait de Vision 4 et l'A.S Minsanté a dominé Club santé des cadres de Yaoundé. Au terme de la compétition, des récompenses sous forme d’enveloppes symboliques ont été remises aux quatre équipes. Le surplus est une prime pour le meilleur joueur et le meilleur arbitre et une prime spéciale pour le vainqueur.

Publicité

Le football comme vecteur du vivre ensemble

Remettant in fine le trophée, Malachie Manaouda a remercié les acteurs pour l’esprit sportif qui a prévalu tout au long du tournoi. « Vous allez peut-être dire que je gagne toujours, parce que je viens encore de gagner. Les joueurs qui ont remporté le tournoi sont des jeunes de mon quartier ». Il s’est montré visiblement satisfait de cette initiative matérialisée à l’occasion de la célébration de la 53ème édition de la fête de la jeunesse. Cependant, il a cité cela comme l’option des jeunes de rester solidaires pour donner le meilleur d’eux-mêmes afin de soutenir à 100% le chef de l’Etat.

De quoi réjouir le président du Comité d’organisation Gilles MekokNdongo qui, au-delà de la réussite de l’événement. Ce dernier a tenu à préciser que l’objectif de l’association est d’accompagner les membres du gouvernement à subvenir aux besoins des populations, à travailler pour l’intérêt général. En clôture de cette cérémonie rehaussée par la présence du sous-préfet de Ngoumou et de plusieurs chefs traditionnels, le Minsanté a fait, séance tenante, une promesse. « Je m’engage à porter la voie des jeunes et à les accompagner et ensemble nous allons faire des belles choses pour que le chef de le l'Etat continue de faire confiance à la jeunesse ».

Lire la suite