La jeunesse est indubitablement au cœur de toute innovation républicaine. La célébration de cette grande entité reste et demeure factuelle pour un processus indéniable encré sur le développement. Le Cameroun qui accueille sa 53e fête nationale de la jeunesse le 11 février 2019, propose diverses activités. Elle a pour thème : "Jeunesse, grandes opportunités et participation à la construction d'un Cameroun en paix, stable et émergent".

À cet effet, le Minjec (Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique) a organisé diverses activités autour de cette "onzaine". Durant ces onze jours, la jeunesse camerounaise ne cesse de s'investir à travers des techniques et des rapports.

Ces activités se déroulent dans toute l'étendue du territoire et offrent de nouvelles opportunités à cette flamme du renouveau Camerounais. Le Minjec Mr Mounouna Foutsou, et le CNJC (Conseil National de la Jeunesse du Cameroun) contribuent à l'établissement de ces vecteurs de développement.

À Yaoundé au lieu dit Musée National, gît toute une esplanade qui est dédiée à cette grande célébration. Dans le quartier de la citoyenneté sis au village de la jeunesse, il s'est déroulé des olympiades de la jeunesse dans diverses rubriques. Elles étaient partagées entre le challenge littéraire, le dessin d'art, les poèmes bilingues sur une thématique de l'heure. En second recours, il y'a eu la promotion des langues maternelles. Ensuite il y avait des quiz, des danses patrimoniales, des challenges, des jeux et traductions de textes.

La Jeunesse Camerounaise au cœur de l'innovation

Cette onzaine qui se termine le 11 février, va initialement intégrer divers secteurs de la promotion des jeunes Camerounais. Cette olympiade commencée le 5 février 2019, a regroupé près de 23 établissements du secondaire de Yaoundé. À cet effet, lors de la finale (9 février), chaque catégorie, (les 3 premiers) ont reçu des paquets constitués de t-shirts, de livres et de cahiers.

Toujours dans cette même frange, le 8 février, le stade annexe N°1 de l'Omnisport, a abrité deux matches opposant de jeunes enfants. Il s'agissait de "l'Académie Nationale de football" contre la formation "Semence Olympique". En outre, plusieurs phases de formation ont été effectuées par APME. Cette évaluation a vu la contribution de Mr Mouiche, de Mme Wandja et du Pr Moudio pour la session du réarmement en entreprise.

Le Cameroun face à une jeunesse plurifonctionnelle

Le ministre de la jeunesse du Cameroun Mr Mounouna Foutsou, lors de ses descentes sur le terrain, a tenu à contribuer et à booster la jeunesse. Il est tour à tour descendu dans les médias, notamment à la CRTV Radio et Télé, ou il a partagé le 20 h le 8 février 2019. Les villes telles que Maroua, Bafoussam, ou même Bertoua, ont pu voir des expositions et des représentations de toutes sortes.

Elles étaient parallèlement liées aux cultures ethniques du milieu.

Par ailleurs, des députés jeunes ont reçu une formation sur le leadership en entreprise, initié par la JCI (jeune chambre internationale). La formation a porté sur la gestion des projets innovants, avec une approche par le "design thinking". Cette pratique consiste à avoir un accès facile dans le milieu professionnel. Les activités se poursuivront ainsi jusqu'au 11 février 2019. Comme le dit communément le Chef de l'État du Cameroun, S.E.M. Paul Biya, la jeunesse est le fer de lance de la nation. D'où cette indulgence probante liée à cette ultime fête durant cette célébration nationale.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite