Les pèlerins camerounais (musulmans) voyagent chaque année vers la Mecque afin de purifier leurs âmes et ceux de leurs semblables. De ce fait, le Cameroun qui est un pays laïc et multilingue très engagé, offre à travers son Etat, diverses précautions et dispositions pour que ce voyage vers la pureté et la paix intérieure soit des plus complaisants. Par ailleurs, une séance de travail a été organisée au Minat (Ministère de l’Administration Territoriale) ce 19 mars 2019. Le Hadj de cette nouvelle édition va ainsi rassembler de nombreux camerounais pour un voyage préconisé dans les normes et sans entraves.

Elle s’est déroulée en présence du Ministre Délégué auprès du Ministre des Relations Extérieures, chargé de la coopération avec le monde islamique, des membres de la commission nationale du Hadj et des représentants des différentes représentations. Il s’agissait entre autres de dresser le bilan du dernier pèlerinage et de procéder à une évaluation objective des opérations conduites à cette dernière édition. Toutefois, le chef de l’Etat Paul Biya satisfait de l’édition précédente, préconise une organisation encore meilleure pour 2019. C’est ainsi que les communautés musulmanes du Cameroun et celles de l’étranger ont salué les mesures exceptionnelles prises.

Une session de réajustement pour le prochain Hadj

A cet effet, le chef de l’Etat avait fait un don de 3 valises et de 5 litres de Zam Zam (eau bénite) à chaque pèlerin. Selon les propos du Minat Paul Atanga Nji qui a présidé cette réunion, tout sera mis en place par l’Etat pour que ce nouveau pèlerinage soit encore mieux organisé que les précédentes. « 2600 passagers ont été transportés en 3 jours pour la phase aller et en 3 jours pour la phase retour. Ceci pour un séjour de 23 a 26 jours. Cela demeure un record dans l’histoire du Hadj au Cameroun ».

En outre, les 2600 pèlerins camerounais ont pu obtenir leurs visas en 10 jours avant le premier voyage en terre sainte. La rigueur sera de mise dans le choix des différents prestataires pour le Hadj de 2019 comme l’a souligné le Minat.

Le Cameroun en accord avec le confort de ses pèlerins

Les conditions de séjour des pèlerins, les types de Boeing, un équipage renforcé, un certificat de navigabilité en court, les manuels de bords, les licences, les certificats de transport aérien a jour, ont été parmi les résolutions de cette 32e session. De ce fait, il a été souligné que le séjour des pèlerins ne devrait pas dépasser 26 jours. La caution bancaire quant à elle est fixée à 5 milliards.

Les compagnies aériennes devront supporter 46Kg de bagages plus un excédant de 10Kg en plus des bagages et également accepter certains excédants payants. Concernant toujours ces compagnies aériennes, elles devraient également accepter de transporter 2500 bidons de 5 litres de Zam Zam afin que tout le monde soit satisfait.

A la fin de cette session, le rapport du Chef de la Délégation Officielle du Hadj 2018 a été présenté ainsi que celui du Chef de mission sanitaire et celui des finances du Guichet Unique.

L’adoption du chronogramme du Hadj 2019, les modalités de transport des pèlerins et la fixation des conditions d’agréments en qualité d’encadreur des pèlerins ont clôturé cette session de travaux. Le Cameroun qui est également une terre d’accueil universellement reconnue, prévoit pour ses pèlerins un voyage bien élaboré et mieux agencé, ceci dans des conditions appropriées et satisfaisantes.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite