Le meurtre parfait serait-il en passe de disparaître ? Avec les progrès technologiques, il est de plus en plus rare de ne pas retrouver le coupable d'un meurtre. Certains meurtres sont très vite élucidés grâce à l'ADN, mais même trois décennies après, personne n'est à l'abri de se faire attraper. C'est le cas d'un homme âgé de 55 ans, arrêté pour un crime qu'il aurait commis... 31 ans auparavant.

Avec les avancées techniques, les enquêteurs peuvent relancer une enquête.

Publicité
Publicité

Il est courant que les évolutions autour de l'ADN permettent de résoudre des cas non élucidés. Or, c'est aujourd'hui grâce à internet que ce meurtre terrible a pu trouver un coupable. Grâce plus précisément à un site que n'importe qui peut utiliser, un site de généalogie.

Des meurtres gratuits qui datent de 1987

L'histoire remonte à 1987. Tanya Van Cuylenborg (18 ans) et Jay Cook (20 ans) était un jeune couple.

Publicité

Ils sont morts le jour où ils sont partis de chez leurs parents respectifs pour rejoindre la ville à de Seattle. Les familles, sans nouvelle, ont fini par appeler la police pour signaler leur disparition. Les corps des amoureux ont finalement été retrouvés quelques jours plus tard.

Tanya et Jay ont subi les assauts violents d'une personne sans pitié qui n'aura pas hésité à violer Tanya avant de l'attacher pour la tuer d'une balle dans la tête. Quant à Jay, il a été lapidé puis étranglé. Le double meurtre avait en son temps choqué la petite commune de Saanich, et le shérif Ty Trenary a indiqué que ses hommes et lui n'ont jamais arrêté de chercher le coupable.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Femmes

Le suspect retrouvé grâce à un site internet de généalogie

Pour trouver le coupable de cet atroce crime, ils ont envoyé l'ADN trouvé sur les corps il y a 31 ans au site GedMatch pour tenter de trouver des membres de la famille. Après être tombés sur des cousins éloignés, ils ont établi un arbre généalogique qui a conduit tout droit au coupable, William Earl Talbot II. L'homme âgé aujourd'hui de 55 ans avait déjà été suspecté à l'époque.

Une question se pose néanmoins. La police a utilisé ce site par hasard. Elle n'a pas eu besoin de document officiel puisqu'elle a utilisé le site comme n'importe quel internaute lambda. Or, les personnes qui utilisent également ce site pour retrouver des ancêtres, de la famille, ou établir un arbre généalogique, ne se doutent certainement pas que leur ADN, entré dans la base de données, peut servir pour une enquête policière.

Publicité

La question est posée, mais une chose est sûre, un meurtre vieux de trois décennies a pu grâce à ce site internet trouver une résolution.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite