La Mode peut être désignée comme cette appropriation succincte de tendances vestimentaires. Elle varie, s'ouvre, se découvre ou même crée un instant subliminal grâce à ses défis et ses couleurs ou encore à son inventivité. La culture s'y mêlant, cet univers bardé de réel, d'imaginaire ou de conception a littéralement pu accueillir un jeune premier dans ce domaine : "Mr Fight". De son véritable nom Onambélé Bala Tobie Marvin, ce Camerounais âgé d'une vingtaine d'années a un BTS en Commerce International et une Licence en Marketing.

Publicité
Publicité

Ayant des idées plein la tête, il se lance dans cet univers à l'âge de 11 ans. Certes très jeune, son attirance pour la mode le conduit à lui-même créer ses propres tendances avec les vêtements qu'il a sous la main. Au fil du temps, cette passion l'amène à habiller des célébrités avec qui il commence à nouer de véritables liens et lui font désormais confiance. C'est ainsi que Marvin se lance indubitablement dans la mode. Ce jeune styliste originaire du Cameroun propose des modèles assez variés de ses nombreuses collections obtenues lors de ses déplacements.

Ouverture de la boutique Le Future © Odile Pahai
Ouverture de la boutique Le Future © Odile Pahai

Quelquefois il voyage pour la Chine pour s'approvisionner et le reste du temps il fouille dans les brocantes et les marchés de son pays. Créant un mélange unique entre le coton, le vinyle, le lycra ou le satin, le "bagarreur de la sappe" (surnom) met en exergue plusieurs côtés de sa créativité dans les vêtements. Pour une meilleure découverte des vêtements qu'il propose, ce fashion boy quelque peu versatile, ouvre une boutique le dimanche 28 avril 2019 au quartier omnisport à Yaoundé. La boutique s'appellera Le Future.

Publicité

Une découverte moderne de Mr Fight

Ayant un amour affiné pour le stylisme et la mode, ses fabrications et présentations varient selon les tendances du moment. Se considérant comme un lanceur d'alerte, le "bagarreur de la sappe" se réinvente continuellement en proposant des créations transfuges entre le climat moderne et celui du passé. Sa boutique va contenir des vêtements mixtes pour hommes et femmes, enrichis avec les accessoires, les chaussures et la vente pour les Fashion addict.

Dans cette configuration, le concept est classé fisrt class, car la boutique propose également des vêtements pour toutes les tailles. Sachant que le climat vestimentaire reste parfois élitiste pour certains "fashionistas", les produits et créations proposés dans son local ont des prix abordables pour sa cible. En effet, ce jeune créateur et lanceur de tendances, espère aider la jeunesse camerounaise à mieux se vêtir et à mieux se sentir dans sa peau.

Publicité

Le Future offre des nouvelles tendances pour la jeunesse

Durant son passage, cet entrepreneur hors pair a également une collection propre à lui surnommée "Fight". Elle est surnommée ainsi car il a toujours su faire preuve de combativité pour pouvoir s'imposer dans ce milieu difficile de la mode. Il va ainsi initier un slogan personnel pour se motiver et motiver les autres en l'intitulant : se créer des opportunités et les concrétiser.

De plus en plus connu du public, Marvin s'est fait une notoriété sur les réseaux sociaux (RS) en créant un groupe nommé "Les Gaza" qui est spécialisé dans les shootings photos de rue.

Publicité

Ayant pour seconde passion la photographie, cet entrepreneur et ses followers (aujourd'hui plus de 100.000 sur facebook et Instagram) vont lancer cette tendance au Cameroun. C'est grâce à cet éclat sur les réseaux sociaux que son talent a pu se développer et d'améliorer au fil du temps. L'ouverture de sa nouvelle boutique Le Future, n'est que le début de ses projets selon lui, ses mots clés demeurent : créativité, confiance et travail.

Lire la suite et regardez la vidéo