Le Minesup (Ministère de l'Enseignement Supérieur) a présidé ce jour aux environs de 11h à l'ISSAM (Institut Supérieur des Sciences, Arts et Métiers), la cérémonie protocolaire de pose de la première pierre de l'incubateur d'entreprises de cet établissement technologique. Cet évènement s'est déroulé en présence de plusieurs membres du Gouvernement, de quelques invités et de la première cuvée des étudiants de ce prestigieux établissement d'enseignement supérieur sis à Odza à Yaoundé.

Selon son promoteur Jean Pierre Amougou Belinga, l'ISSAM a pour mission de contribuer à la promotion de la science, des techniques, des arts et de la culture. L'établissement s'occupe également de la formation des ressources humaines de qualité et du renforcement des capacités des agents publics et privés. Il est aussi spécialisé dans l’appui au développement et à la promotion sociale. Orchestré et mis sur pied par le très productif et pluriel PDG du Groupe l'Anecdote et Fondateur de la Micro-finance camerounaise "Vision Finance", ce nouveau bijou dédié à l'éducation et à la formation va promouvoir la création d'emplois et lutter contre le chômage.

L'ISSAM, un établissement futuriste pour la jeunesse

De nos jours, l'établissement compte 1278 étudiants et en est à sa deuxième année de fonctionnement. Prévu pour accueillir 3000 étudiants, il va accueillir de nouveaux pensionnaires dans les prochains mois. Par ailleurs, le Pr Jacques Fame Ndongo (Minesup) a notamment délivré une leçon inaugurale sur cette thématique qui constitue l'un des pilastres de la professionnalisation des enseignements.

De nombreux membres du gouvernement tels que Malachie Manaouda (Minsanté), Célestine Ketcha Courtes (Minhdu), Laurent Esso (Minrex) ainsi qu'un parterre de Ministres étrangers conduit par le Ministre centrafricain de l'Enseignement Supérieur (représentant du chef de l'État de RCA Archange Touadera) étaient présents.

Une visite guidée des ateliers techniques, du complexe sportif, du restaurant a notamment été effectuée à tout ce beau monde venu découvrir ce joyau camerounais. Par ailleurs selon des indiscrétions, le coût de cette enseigne universitaire pourrait s'élever à la somme de 3.5 milliards de FCFA.

Une inauguration qui s'inscrit dans un cadre de développement structurel

Le Promoteur de cette "université entrepreneuriale", espère accueillir des étudiants venus de toute l'Afrique et même de l'Europe dans la cité universitaire de 500 lits qui est actuellement en pleine construction au Cameroun.

Ce nouveau centre de formation attire manifestement de nombreux visiteurs intéressés par la formation en alternance entre le laboratoire et l'usine d'application. Les filières de formation issues de l'ISSAM sont de plusieurs ordres.

Il s'agit du génie électrique, du génie informatique, des réseaux et télécommunications et des des études médico-sanitaires. Des filières telles que les sciences et techniques biomédicales, celle du commerce et de la vente, celle de la gestion et de l’information et la communication font aussi partie de ce panel de formations proposées par l'ISSAM.

Pour la remise des diplômes, des parchemins sont remis en fonction du cycle de formation qu'ils souhaitent recevoir. Ils peuvent être ceux en Capacité en droit, ceux du BTS et enfin ceux d'une Licence professionnelle requise. Un intermède musical a vu la participation très appréciée de l'artiste ivoirien "Kerozene" venu spécialement pour l'évènement.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite