Pendant la grande séance plénière du 3 octobre 2019 du Grand Dialogue National (GDN) au Palais des Congrès, le Premier Ministre Chef du Gouvernement Joseph Dion Ngute a annoncé la libération de 333 prisonniers issus de la crise anglophone par le Chef de l'Etat Paul Biya. Ayant convoqué le GDN le 10 septembre 2019, il se tient depuis 4 jours au Palais des Congrès de Yaoundé et se termine le 4 octobre 2019.

Axé sur la résolution de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO), 8 commissions ont simultanément été formées dans le but de pouvoir trouver des concordances face aux réclamations de populations de ces régions. Par ailleurs, dans une optique du retour à la paix, à l'intégrité et à l'unité nationale, le Chef de l'Etat a annoncé ce jour la libération de 333 prisonniers politiques au tribunal militaire.

Elle sera mise en œuvre sans délai. Déjà évoquée dans certaines commissions et par certains participants, cette libération augure des lendemains meilleurs pour un dialogue serein et un retour imminent à la paix. La mise en place du DDR (comité de Désarmement de Démobilisation et de Réintégration) pour les ex-combattants qui ont déposé les armes sont également les perspectives du Chef de l'Etat pour le retour à la paix et à l'unité nationale.

Les résolutions pour la crise anglophone déjà connues

L'annonce de cette libération a créé l'assentiment de toute l'assemblée avec des applaudissements qui fusaient de partout. "Le discours du Chef de l'Etat va instaurer l'apaisement dans la nation. Tous les camerounais attendaient son intervention. Comme à son habitude, il a pris son temps, il a observé et aujourd'hui le Grand Dialogue National est annoncé. Le Chef de l'Etat l'a déjà cadré en précisant les acteurs", s'était exprimé Mgr Joseph Atanga, Archevêque de Bertoua à l'annonce du GDN.

Plusieurs commissions ont été mises sur pied pour résoudre cette crise dite anglophone. De prime abord, cette journée était consacrée à la présentation des résolutions et recommandations de leurs travaux puis à l'adoption du rapport final du GDN. Ces rapports ont en effet été lus en séance plénière commission par commission et approuvés par toute l'assistance. Il est à rappeler que ces commissions ont chacune fait des propositions en vue de trouver une issue à cette crise et également à pouvoir trouver une entente dans les deux régions concernées.

Les résolutions sorties de ce GDN sont de plusieurs ordres comme le "Rétablissement d'une chambre de Chefs Traditionnels, le Retour d'un Cameroun unique, la Rotation de la Fête Nationale de l'Unité dans toutes les régions du pays ou encore l'insertion des phrases en langue anglaise dans les discours présidentiels".

Le Cameroun sur la voie de la paix

La plupart des commissions ont d'ailleurs présenté leurs rapports en langue anglaise sauf celle concernant la commission du Bilinguisme, Diversité Culturelle et Cohésion Sociale (commission 1) qui s'est également exprimée en français.

Durant le point de presse de la 4e journée, 9 autres ex-combattants sécessionnistes se sont présentés et à travers leur porte-parole nommé "Alouma", ont demandé pardon au peuple camerounais. '' Je demande pardon pour les erreurs que nous avons commises. Nous avons été dupés et enrôlés par des personnes vicieuses et même par une diaspora qui ne prône pas la paix. Je suis un enfant de Dieu et je souhaite qu'on ne nous oublie pas cette fois car nous nous sentions abandonnées", a réagi le dénommé "Alouma" en larmes et en se cachant le visage à la fin de son discours.

Le Premier Ministre s'est dit satisfait du retour des productions médiatiques et remercie la presse nationale et internationale pour son implication à la réussite de ce Grand Dialogue National. Le porte-parole du GDN a par ailleurs évoqué l'acharnement du média Radio Français RFI (Radio France International) qui aurait traité l'angle de ce Dialogue en accusant le Gouvernement camerounais de ne pas avoir admis la présence des sécessionnistes dans cette rencontre historique pour le Cameroun. La clôture du GDN se fera le 4 octobre avec la lecture finale de toutes les résolutions.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite