Les échéances politiques de février 2020 au Cameroun ont été annoncées par le chef de l'État, Paul Biya, le 10 novembre 2019. Le scrutin est ainsi fixé au 9 février 2020 pour les élections locales (municipales et législatives) au Cameroun. Une première session de plein droit du conseil électoral d'Election's Cameroon (Elecam) s'est tenue le 15 novembre 2019 en vue des élections législatives et municipales.

Enow Abrams Egbe, président du conseil électoral, parallèlement président d'Elecam, a assuré qu'il s'agit de mettre en branle la machine électorale dans le cadre du processus démocratique. Réunie au siège d'Elecam à Yaoundé, cette session vise éventuellement à mobiliser toutes les énergies et les volontés. Ceci en vue d'une participation massive des citoyens camerounais au double scrutin.

Une première session s'annonce

Comme le souligne l'article 18 du code électoral, le conseil électoral tient 4 sessions ordinaires par an, ceci sur la convocation du président. Toutefois, dès la convocation du corps électoral, le conseil électoral se réunit au moins une fois tous les 15 jours (Article 19 (2)).

Par ailleurs, interrogé sur la situation sécuritaire dans les régions du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest), le président d'Elecam a assuré qu'un dispositif est déjà mis sur pied avec l'aide des FDS (Forces de Défense et de Sécurité) pour la tenue de ce double scrutin.

En second recours, il a évoqué la particularité des déclarations de candidatures qui prennent en compte le genre, le handicap (déficience auditive, visuelle, motrice, d'élocution, taille) et les minorités. Souvent délaissée et mise de côté, cette frange de la société a bel et bien sa place dans ce scrutin.

Les législatives et municipales sous orientation

Concernant les conditions d'éligibilité pour ce double scrutin, les articles 164 et 175 -(1) du code électoral les rendent explicites et consensuelles.

Rappelons que le rôle de ce conseil est d'opérer des vérifications et des contrôles. En outre, il examine les dossiers de candidatures et publie la liste ou les listes définitives de ces candidatures.

Cependant, il est à noter qu'Elecam n'a pas attendu la convocation du corps électoral pour entamer les préparatifs du 9 février prochain. A cet effet, la direction générale des élections a tenu sa promesse d'imprimer les listes dans les délais, et ce depuis le 17 octobre 2019. Les premières listes provisoires sont disponibles dans les antennes communales d'Election's Cameroon.

L'édition des listes définitives se fera par ailleurs dans les délais en vue de l'obtention d'un fichier fiable et transparent. La distribution des cartes d'électeurs quant à elle, va se poursuivre jusqu'au jour du scrutin. Elecam espère vivement qu'à la mi-décembre 2019, l'impression des documents électoraux soit terminée et qu'au mois de janvier 2020, l'ensemble du matériel électoral soit réceptionné dans les différentes circonscriptions. Pour ce faire, Election's Cameroon s'assure également que l'installation, la formation et le déploiement des membres des commissions mixtes (locales et nationales) soient effectifs.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite