En général, l'art représente des effusions d'émotions par lesquelles ressortent diverses expressions par certains canaux de pensées dûment interprétés par des artistes. Dans cette organisation assez révélatrice, l''Art performance' trouve également sa place sous ce schéma bien ouvert à la découverte et au ressenti de l'esprit et de l'âme. Parachevée par deux éditions bien remarquées, la troisième édition du festival international Perform'Action live Art 3, ouvre une fois de plus ses portes au public camerounais et international.

Ayant pour thème "Art et Ecologie : l'Art Performance contre la pollution", le festival qui offre toujours de nouvelles perspectives, va se dérouler à Yaoundé, à Akak 1 et à Soa. Cela se passe au Cameroun du 26 novembre au 6 décembre 2019. Cette thématique a été choisie dans l'esprit de pouvoir éduquer les populations contre la pollution et de veiller au bien-être de l'écosystème mondial. Sachant que le monde est en pleine mutation, les représentations produites lors des prestations auront pour objectif de créer un effet boomerang.

Ceci pour que le public puisse facilement assimiler les effets de cette dépendance destructrice qui conduit de plus en plus les hommes à la perte de valeurs humaines.

Perform'Action Live Art 3 en symbiose avec le public

La thématique régentée par Christian Etongo vise notamment à oeuvrer à l'action et à la protection globale de l'environnement. Bien encré dans la culture du partage et de l'échange, ce festival qui va se déroule durant 8 jours, a diverses activités connexes autour de l'écologie et la pollution.

Christian Etongo, promoteur du festival et artiste, soumet lors de ses représentations en général l'être penseur à la réflexion et au savoir suranné de la pensée. Globe-trotteur invétéré, l'artiste camerounais sillonne le monde (Allemagne, Suède, Suisse, Afrique du Sud...) à travers ses performances, et ne laisse pas son public indifférent.

Lorsque l'Art Performance s'associe à l'écologie

Plusieurs pays étrangers sont invités à cet événement majeur au Cameroun. Il s'agit de la Suisse et Lettonie avec l'artiste Ilmars Sterns, de l'Afrique du sud avec l'artiste Bongani Njalo, et de l'Espagne avec l'artiste Montse Aranega.

Le public va découvrir les facettes de cet art qui demeure toujours dans l'interrogation vu sa complexité, son incompréhension et son acceptation à travers les arts communs. Durant ce déferlement poétique et parfois rituel, 20 performances seront mises à l'honneur. Elles seront accompagnées d'un panel de discussion, des ateliers, des expositions, du laboratoire, mais surtout de la performance. A cet effet, ce festival est actuellement le seul événement au Cameroun qui ne traite uniquement que de l''Art Performance'.

Mené de main de maître par l'association Multikulti Project Association, l'événement va drainer diverses rencontres et partenariats. Il s'agit par exemple du projet 'Nkul Mintak' initié par MC Olangue (musicien camerounais installé à Munich en Allemagne), qui sera présenté durant les activités de Perform'Action Live Art 3. Le festival a également l'accompagnement de certaines institutions, d'associations et du Ministère des Arts et de la Culture du Cameroun (Minac). Cette rencontre a aussi pour objectif de promouvoir les échanges entre les artistes performeurs locaux et étrangers, ceci afin de pouvoir permettre à ceux-ci de s'imprégner des techniques et des cultures venues d'ailleurs.

Perform'Action live Art 3 ouvre ainsi une brèche entre la traçabilité et le vécu de l'art en Afrique et à l'international.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite