Dans un libéralisme séculaire concernant différentes phases de développement, la naissance d'infrastructures modernes régissent substantiellement de l'implémentation perpétuelle du modernisme et des avancées économiques. La construction du marché moderne de Sangmélima en est l'exemple type de cette renaissance urbaine pour le Cameroun. Inauguré le 8 novembre 2019 par Georges Elanga Obam (Ministre de la Décentralisation et du Développement Local), en présence d'André Noël Essian (Maire de la ville), et des autorités du Ministère de la Défense.

Toutefois, le génie militaire sous hautes instructions du chef de l'Etat et chef des Forces Armées, S.E. Paul Biya, a reçu la mission de réaliser le marché moderne de Sangmélima. Cette infrastructure s'inscrit ainsi dans le registre des projets de développement lancés par le chef de l'Etat, qui rejoint avec emphase sa politique des grandes réalisations. Rappelons que le précédent marché avait subit un incendie en 2011 et c'est selon les instructions du président de la République que ce nouveau marché a vu le jour.

Il a notamment été réceptionné le 29 mai 2019. C'est un projet qui a été parallèlement exécuté par phases sur financement du FEICOM (Fond spécial d'équipement et d'intervention intercommunale) qui lui a employé près de 150 personnes dont les 2/3 étaient manifestement des employés civils. Ce marché d'envergure internationale a été conçu pour une vitesse de référence de 60km/h.

Un marché moderne adapté aux besoins des populations

La voie d'accès au marché a une longueur sensiblement égale à 2km et est reliée à la voirie urbaine par un giratoire équipé de feux tricolores.

Le colonel Kamgain Jackson, directeur du génie militaire, à fait savoir dans son allocution que ce marché moderne dispose éventuellement d'une sécurité sur la voie qui est assurée par des GBA disposés dans les zones de remblais. Le système d'assainissement quant à lui est constitué de fossés maçonnés avec l'aménagement des exutoires. Durant la cérémonie, des médailles et récompenses ont également été remises aux récipiendaires de l'armée camerounaise pour leur bravoure et leur dévotion à la République.

La fête a d'ailleurs continué au camp des sapeurs-pompiers de la ville.

Construit dans les normes prescrites pour ce genre de constructions, ce marché a une superficie totale de 3.6 hectares, une surface bâtie de 6000 m² pour 522 places commerçantes, 126 boutiques de 9m² (8 bâtiments) et 360 places sous des hangars couverts (disposants de 7 hangars). Il est subdivisé en plusieurs secteurs que peuvent être ceux de la cosmétique, de la boucherie et magasin, de la friperie, et des vivres frais. Concernant l'assainissement et l'hygiène, des rigoles ont été aménagées pour faciliter le drainage des eaux ainsi que 4 blocs toilettes munis de 12 WC par bloc, et d'un espace toilette aménagé dans les bâtiments de services et le bâtiment central.

Afin d'éviter les incendies comme par le passé, un bâtiment sapeurs-pompiers (avec un système d'intervention rapide en cas d'incendie) jouxte des douches à incendie. Par ailleurs, un espace de plus de 5m est également construit entre les bâtiments (dans le but de faciliter l'intervention des sapeurs-pompiers) ainsi qu'une double sécurité au niveau électrique.

Sangmélima désormais dans le viseur économique régional

Un espace commercial a été aménagé pour la circonstance et détient parallèlement un axe lié au modernisme et à l'urbanisation qui peut également être un endroit de loisirs et de restauration.

Pour ce faire, un espace jeux pour enfants et un espace restauration font également partie du joyau camerounais. Il est à noter qu'un marché du même type a également été construit par le génie militaire et inauguré dans la ville de Bertoua (dans la région de l'Est) le 29 décembre 2017.

Comme autre innovation, une statue couleur or de 3 mètres de haut (avec une largeur de 90cm, et une profondeur de 70cm) met en évidence un homme tenant sous son aisselle droite un oiseau sifflotant. Cette monture a aussitôt fait l'admiration de toute l'assemblée présente lors de son inauguration à l'entrée du marché.

La statue est appuyée sur un tronc d'arbre et incarne la tradition du peuple de la forêt (Bantoue), garante de la nature et de la protection de l'environnement. Dans un second temps, la statue met également en lumière le concept "Armée Nation", avec une description bien visible du génie militaire représentant l'armée au service de la nation. La visite des lieux s'est terminée avec des félicitations et des remerciements au chef de l'Etat, suivies d'intermèdes musicales de quelques artistes (Majoie Ayi et K-Tino) venues célébrer cette ouverture solennelle.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite