L'amour est ce qui dirige les émotions et les sentiments pour les uns, et ce qui embellit et unit une relation pour les autres. Dans la plupart des cas, elle est au quotidien célébrée. Toutefois, dans certaines pays, notamment en Afrique, la célébration de l'amour existe bel et bien mais peut se faire de manière discrète.

L'adoption sans préavis de la Saint Valentin vient ainsi bousculer les préceptes et les traditions culturelles dites ancestrales. Il n'est plus rare d'apercevoir ou d'entrevoir des couples munis de cadeaux, de fleurs, de chocolats ou même de cartes de voeux pour exprimer leur amour le 14 février, jour de la célébration de la Saint Valentin.

"J'offre toujours un cadeau à ma femme le 14 février, sinon elle va me bouder le soir en rentrant à mon domicile. Nous fêtons cette célébration depuis bientôt dix ans et cela consolide encore plus notre relation. Je prend un réel plaisir à lui faire un cadeau et on oublie ainsi les soucis du quotidien à la Saint Valentin". A répondu Vivian Leufack, un Camerounais adepte de cette fête de l'amour.

Une célébration devenue incontournable

Par ailleurs, il existe des sceptiques parmi les citoyens camerounais qui qualifient cette célébration au même titre que les pertes de valeurs ou celui d'une poussée vers des pratiques peu orthodoxes.

Elle mène souvent certains mécontents à plusieurs préoccupations.

"Je ne suis pas d'accord avec cette forme de dépravation. J'ai trois filles et un fils ainé. Ma dernière fille Nina, est tombée enceinte lors d'une fête de la Saint Valentin et son jeune copain a fui voilà déjà trois ans. Si elle ne copiait pas les pratiques venues de l'occident, elle ne serait pas une jeune fille mère à 17 ans. Donc je suis contre ce jour qui n'a même pas ses origines ici chez nous au Cameroun. Je suis Mangissa-Banen, qui connait la Saint Valentin chez nous?" Dira un passant au lieu dit Poste Centrale à Yaoundé ce 14 février 2020.

La Saint Valentin ou le marché de l'amour

Loin de se classer parmi les actes inconnus, la Saint Valentin comme l'indique son histoire est une née en Angleterre (Grande Bretagne) et demeure le Saint patron des amoureux en souvenir de la cour d'amour entre personnes qui s'aimaient durant le XIVè siècle. D'origine catholique, elle est devenue une fête laïque au XXè siècle. Elle est considérée par certains comme commerciale, car les enseignes et les grands magasins font de grandes promotions pour cette journée spéciale.

Le Cameroun qui s'ouvre de plus en plus au modernisme, voit ses habitants, de plus en plus s'imprégner de ce dictat amoureux. Les réservations dans les restaurants, les soirées spéciales amoureux avec des artistes concoctés et choisis avec soins, des ballades dans les jardins publics et même des applications spéciales pour téléphones androids ont vus le jour. Il n'est pas impossible de voir des sourires radieux sur les visages d'hommes et de Femmes dans la rue munies de leurs emballages plastiques.

"Ce soir, pour mon amoureux et moi, j'ai réservée une table pour un dîner en amoureux qui m'a coutée la somme de 12.000 FCFA.

Je vais lui faire la surprise comme chaque année. L'année précédente, nous sommes restés à la maison et je lui ai offert un ensemble complet pagne et un parfum. Cette fois j'ai décidée de sortir pour que nous soyons dans une ambiance un peu romantique". A dit Elodie, une caissière tout sourire, d'un supermarché de la cité capitale.

Suivez la page Femmes
Suivre
Ne manquez pas notre page Facebook!