Le Président de la République du Cameroun, S.E. Paul Biya, vient de nommer le Pr Joseph Owona membre du Conseil Constitutionnel (CC). Cette nomination a été décrétée ce mercredi 15 avril 202.

Né le 25 janvier 1945 à Akom, Joseph Owona a obtenu un Bac A4 (Langues, mathématiques) et poursuivre ses études à l'Université de Yaoundé, puis à la Sorbonne (Paris I). Il va va y exercer de 1969 à 1972, en tant que chargé de cours avant de retourner dans son pays. Après avoir obtenu une licence en Droit, de D.E.S en Sciences Politiques, puis de son Doctorat d'Etat en Droit Public, son ascension lui fera ensuite obtenir son Agrégation dans cette même discipline.

La nécessité d'un Conseil Constitutionnel pluriel

Il est à noter que le Conseil Constitutionnel est présent dans la Constitution Camerounaise depuis le 18 janvier 1996, par la loi N°96/06 du 18 janvier 1996, partant du 02 juin 1972. Par ailleurs, elle a été modifiée par la loi 2008/001.

Officiellement installé depuis le 07 février 2018, le CC a vu une première sortie des plus attendues avec le contentieux post-électoral qui aura mis en haleine une grande partie de la population camerounaise, lors de l'élection présidentielle de 2018. En effet, de nombreuses plaidoiries telles que celles du Pr Maurice Kamto (MRC), de Mtr Michelle Ndocki (MRC), ou de du bâtonnier Akere Muna (FPD), ont permis une mise en lumière les 11 magistrats (dont Clément Atangana à la directive), constituant ce Conseil Constitutionnel.

Une tête bien pleine au CC

Dans son parcours, Joseph Owona a cumulé les postes tels que Chancelier de l'Université de Yaoundé (1983-1985), Directeur de l'IRIC (1976-1983), ou encore celui de Chef du département de Droit Public (1976-1982). Il fut ensuite ministre de la Fonction publique, ministre de l'Enseignement supérieur, ministre de la Jeunesse et des Sports, ministre de la Santé publique, ou encore ministre de l'Éducation nationale.

Cette personnalité émérite du Droit vient ainsi occuper la place de Jean Foumane Akam, décédé le 13 janvier 2019 à Genève en Suisse. Aujourd'hui la CC compte donc à la tête le président Clément Atangana, Sanda Bah Oumarou, Florence Rita Arrey, Jean Baptiste Baskouda, Emmanuel Bonde, Ahmadou Tidjani, Bipoun Woum Joseph Marie, Emile Essombe, Charles Etienne Lekene Donfack, Paul Nchoji Nkwi et Joseph Owona.

Tous nommés par décret présidentiel du chef de l'État, leur mandat renouvelable s'étend de 2018 à 2024.

Rappelons que tous les anciens présidents de la République du Cameroun sont membres à vie du Conseil constitutionnel. Le CC est l'arbitre du jeu politique en général. Il s'occupe de régler les différents contentieux électoraux (législatives, municipales, présidentielles, régionales entre autres). Cette nouvelle nomination est un plus pour ce conseil avec l'expérience du professeur Joseph Owona, munie de sa dextérité légendaire à dire le Droit.

Ne manquez pas notre page Facebook!