Le Président de la République S.E. Paul Biya, a reçu l'ambassadeur de France au Cameroun S.E. Christophe Guilhou, au Palais Présidentiel (Palais de l'Unité) sis à Etoudi à Yaoundé. Cette rencontre a été ponctuée d'échanges liés au Coronavirus (Covid-19), et aux actions menées pour stopper la propagation de cette pandémie qui affecte le monde au Cameroun et en France. Ces deux pays amis ont toujours su garder de bonne relation bilatérale et mènent cette coopération unanime depuis de nombreuses années.

Toutefois, certains leaders d'opinions, notamment celui du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) de Maurice Kamto dans ses sorties sur les réseaux sociaux, aurait laissé entendre que Paul Biya ne serait plus de ce monde vu ce long silence et cette absence dans prolongées sur la scène publique.

En effet, la dernière apparition publique du président de la République, datait du 11 mars 2020, lors de la visite de l'ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun.

Une sortie stratégique face à l'ambassadeur de France

Nombreux auront été ces militants du MRC qui ont clamés dans les réseaux sociaux que le Chef de l'Etat ne serait plus et qu'il fallait que le peuple soit au courant de cette déconvenue. Maurice Kamto a parallèlement saisi le président de l'Assemblée Nationale, en vue de constater la vacance à la tête de l'Etat, en cette période sensible ou selon lui, le Chef de l'Etat se serait déjà prononcé sur la pandémie au Cameroun.

Fort de cette démesure sociétale, Paul Biya muni de son silence légendaire, a fait une sortie diplomatique ce 16 avril 2020, et ce dans une optique de continuer à sensibiliser le peuple camerounais contre la propagation du Covid-19.

Durant cette audience a qui durée plus d'une heure avec Christophe Guilhou, ce dernier a notamment remercié le président pour les facilités obtenues dans le cadre de rapatriement de ses concitoyens en France, pendant cette période difficile ou toutes les frontières du pays sont fermées.

Sachant que quelques jours plus tôt, le président de la France Emmanuel Macron, lors de son adresse au peuple français, a évoqué sur un plan budgétaire, et financier le moratoire obtenu auprès du G20 (lié au remboursement de la dette africaine), Christophe Guilhou a ainsi tenu à rappeler les efforts de son pays en faveur du Cameroun.

"L'Afrique dispose des chercheurs et des scientifiques parmi les plus réputés au monde dans la lutte contre les pandémies. Les solutions élaborées en Afrique vont aider le monde entier à vaincre le COVID-19". A écrit Emmanuel Macron sur sa page twitter le 15 avril 2020. Concernant cet allègement de la dette de 230 milliards de FCFA pour le Cameroun, l'ambassadeur de France a affirmé que son pays va ôter la somme de 60 milliards de FCFA.

Paul Biya plus que jamais déterminé à lutter contre le Covid-19

Les échanges sur le Covid-19 ont ensuite été axés sur la centralité de la recherche française via l'Institut Pasteur qui est habilité à faire des tests dépistages, et à une probable aide alimentaire de la France durant cette guerre sanitaire mondiale. L'audience s'est achevée avec l'évocation d'un cessez le feu, préconisé par le SG de l'ONU, à travers le monde et l'état actuel de la situation qui prévaut au NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest).

Le Chef de l'Etat à par la suite annoncé que la rentrée scolaire est fixée pour le 1er juin 2020 (tout en suivant l'évolution du Coronavirus) et les mesures de confinement reconduites pour 15 jours de plus.

Le Ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda à travers ses publications et ses efforts, mène ce combat sans relâche contre la propagation du Coronavirus, depuis la révélation du premier cas infecté au Cameroun. Le Premier Ministre chef du Gouvernement Chief Joseph Dion Ngute, sur instruction du Président de la République, a également prescrit plusieurs mesures (20 aujourd'hui) en vue de lutter contre cette pandémie.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!