Annoncée pour le 20 mars 2020, cette cérémonie de récompense du Prix Francophilie des Médias, n'a pas pu se tenir face à la propagation de la pandémie de Coronavirus (Covid-19) au Cameroun. Organisée par le Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun (RJ2C), cette distinction vise à mettre en évidence la rédaction d'articles d'articles sur le volet culturel de la Francophonie. Elle aura donc lieu le 05 septembre 2020.

Les objectifs pour cette manifestation demeurent des plus créatifs et attractifs pour cette édition anniversaire. Il était question d'interférer dans l'application et l'utilisation de la langue française, de mettre en évidence l'importance du français dans l'environnement camerounais actuel et d'outiller avec pertinence la célérité de l'usage du journalisme culturel.

La date de limite de dépôt des articles ayant été fixée au 10 mars 2020, il n'est donc plus possible de postuler. La célébration des 50 ans de la Francophonie en cette année 2020 a vu de nombreux évènements être organisés dans les pays dits de la Francophonie.

50 ans de Francophonie à travers le journalisme culturel

Avec les mesures d'assouplissement édictées par le gouvernement camerounais et le respect des gestes barrières pour lutter contre la propagation du Covid-19, la nouvelle date de cette cérémonie a été ramenée au 05 septembre 2020 pour plus de sécurité. Cette rencontre aura en effet lieu à cette date avec des prédispositions strictes afin d'éviter les contaminations de masse et de respecter les mesures prescrites par l'Etat et l'Organisation Mondiale de la Santé.

Ce concours est spécialement réservée aux journalistes camerounais s'exprimant en français et qui exercent dans le domaine de la presse écrite, de la télévision, de la radio et de la presse digitale. Concernant la presse écrite, elle concernait un calibrage de 5000 signes maximum, de trois minutes pour la radio et de 3000 signes maximum pour la presse en ligne.

"Le thème de cette célébration est "la Francophonie de l'avenir". Je crois tout est dans ce thème, s'il s'agit de parler des perspectives. La langue française prend les couleurs de chaque pays où elle est en usage. Ce dynamisme devra aller grandissant. S'il s'agit de parler des manifestations, les 50 ans seront célébrés dignement".

A réagit Laurentine Assiga, présidente du Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun.

Un parterre de journalistes chevronnés autour de l'esprit de Francophilie

Afin d'avoir un esprit de partialité, le jury a été composé de journalistes expérimentés, d'experts d'institutions nationales et internationales, et de différents partenaires. Le Ministère des Relations Extérieures fait d'ailleurs partie de ces partenaires qui enverra un représentant de la direction de la Francophonie lors de la cérémonie.

Dans les membres du jury on peut noter la présence de Marie Françoise Ewolo (Journaliste en service à la CRTV Fm 94), de Georges Alain Boyomo (DP du quotidien Mutations), de François Bingono Bingono (enseignant de journalisme à l'ESSTIC et critique d'art), et enfin du correspondant de RFI, Polycarpe Essomba.

La présidente du jury n'est autre que la vice-présidente de l'Union de la Presse Francophone et Chef de chaîne de CRTV News, Evelyne Owona Essomba. Alain Blaise Batongué a quant à lui été désigné parrain du Prix Francophilie des Médias 2020.

Ne manquez pas notre page Facebook!