Le Président du MPDR (Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation), le Pr Shanda Tonme a donné une conférence de presse ce mercredi 07 septembre 2020 à son domicile à Yaoundé sis au quartier dit "nouvelle route Bastos". Intervenant dans le cadre d'une communication Républicaine, le leader du MPDR s'est tour à tour appesanti sur les marches dites "blanches" du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) et sur les futures échéances électives (Election des Conseillers Régionaux) du 06 septembre 2020.

Ce scrutin qui se veut historique au Cameroun va sans nul doute amorcer le processus de Décentralisation déjà enclenché.

Le Pr Shanda Tonme s'est également arrêté sur la gestion de la pandémie de Coronavirus (Covid-19) au Cameroun et de cette gestion qui pour cet intellectuel commence à porter ses fruits. En effet, le président du MPDR a salué l'effort consentit dans le volet communicationnel destiné à lutter contre la propagation de la Covid-19 et de l'accord parfait entre les instances publiques et privées.

Le patriotisme comme galet de développement pour le Cameroun

Dans son discours, Shanda Tonme a indiqué que le Cameroun demeure un pays républicain et uni et que nul ne pourrait défier cette appropriation étatique et culturelle. Il a évoqué le volet socio-politique tout en félicitant les efforts des FDS (Forces de Défenses et de Sécurités) sur la gestion des biens et des personnes.

Les marches organisées par le MRC du Pr Maurice Kamto selon lui, n'ont eu aucun impact sur la bonne marche du processus démocratique et il a parallèlement demandé aux citoyens camerounais de faire confiance aux institutions de la République. Pour ce faire, son attentisme s'est dirigé vers une communion visant à mettre en avant la volonté d'apaisement dans le but de procéder à la libération (après enquêtes rapides) des personnes interpellées et toujours détenues.

Selon ses dires, "les marcheurs doivent soigner leur maladie autrement, et repenser leur positionnement au lieu de vouloir perturber et traumatiser les enfants en cette rentrée scolaire délicate".

Shanda Tonme pour un apaisement global

Durant son discours, le leader du MPDR a concrètement évoqué le dialogue et la négociation en arguant que de nouvelles pistes devraient êtres explorées, de nouvelles stratégies élaborées, ainsi que de nouvelles sources de médiations qui devraient automatiquement êtres mises à contribution.

Dans le volet sportif, le Pr Shanda a évoqué de nombreuses irrégularités inscrites dans la gestion du football au Cameroun, et s'insurge notamment sur la divulgation des documents malsains aux fins d'attaques personnelles et ciblées.

Le MPDR a évoqué l'aspect international en indiquant simultanément la situation qui prévaut en Centrafrique et la prochaine élection présidentielle en Côte d'Ivoire. Il a notamment terminé son discours en invitant les médias internationaux à véhiculer la bonne information concernant le Cameroun.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!