Les fêtes de Noël, les fêtes de fin d’année approchant, il convient de pousser le consommateur à dépenser encore plus en l’abrutissant de termes ridicules comme « black friday », « Christmas fever »…, ces termes devant, selon les concepteurs de ces campagnes de promotion, pousser le client-lambda à vouloir en savoir plus !

« La Langue de la République est le Français »

En son Titre 1er « De la souveraineté », la Constitution de la Vè République précise, dans son Article 2 : « La Langue de la République est le Français ».

La loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française, plus connue sous le nom de Loi Toubon du nom de Jacques Toubon, le ministre de la Culture de l'époque, qui est toujours en vigueur, précise bien : « Langue de la République en vertu de la Constitution, la langue française est un élément fondamental de la personnalité et du patrimoine de la France. Elle est la langue de l'enseignement, du travail, des échanges et des services publics. Elle est le lien privilégié des Etats constituant la communauté de la francophonie. ».

Sur le papier, c’est très clair.

Mais, la réalité est fort différente, puisque, ni la Loi Toubon, qui n’est pas appliquée, ni notre Constitution ne sont respectées ! Les publicitaires, les sociétés de production, les agences de communication presse et commerciale, les médias… s’en donnent à cœur joie, espérant attirer un public de plus en plus nombreux de consommateurs prêts à se gâter et à gâter leurs proches ! L’argent est là, et, c’est le nerf de la guerre… Alors, pour mener cette guerre, il faut employer des termes percutants, si possible dans la langue de la Perfide Albion, alors que beaucoup de gens ne parlent, n’écrivent et ne lisent pas l’Anglais. Chaque entreprise, chaque magasin en ligne, chaque commerce, chaque groupe (Carrefour, CDiscount, FNAC…) essaient d’appâter encore plus leurs clients en leur faisant miroiter des bonnes promotions offertes lors de leurs « Black Friday », pendant que l’opérateur téléphonique Orange essaie d’attirer des clients avec son slogan « Christmas Fever »

Un manque de respect total envers la Langue française, mais également envers la Langue anglaise !

Chacun sait que le Black Friday est un concept commercial venu des USA (destiné à offrir des promotions ou des soldes express), qui a débarqué en France, car il est devenu un événement qui a lieu, tous les ans, la dernière fin de semaine du mois novembre.

Mais, est-ce une raison pour employer ce terme anglais, alors qu’on aurait pu tout simplement parler de « Vendredi Noir » ? Et Orange, n’aurait-il pas dû parler de « Fièvre de Noël » ? Au-delà de cet effet de mode qui consiste à utiliser des mots, des phrases, en Anglais, il y a, en plus du ridicule ambiant, un manque de respect total envers la Langue française, mais également envers la Langue anglaise ! Il faudrait que cela cesse immédiatement : pour cela, il suffit, tout simplement, que la Loi Toubon soit appliquée immédiatement et que notre Constitution soit respectée ! Il en va de notre culture, mais également de la défense de notre si belle Langue de Molière. Pour conclure, n’oublions pas que le Français est parlé par près de 274 millions de locuteurs dans le Monde.