Les affaires se corsent pour le PSG qui marche sur un fil vers la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions [VIDEO]. Le club doit gagner ses deux derniers matchs de poule, mais lorsque l'on doit d'abord affronter les Reds de Liverpool, on a besoin de plus que la confiance pour la victoire.

Une poule de haut niveau pour le PSG

La Ligue des champions n'est pas le championnat national. Le groupe dans lequel se trouve le PSG est un groupe de gladiateurs qui vendent chèrement leur peau.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Le classement est serré, car le premier n'a que deux points d'avance sur le dernier. Les Parisiens sont en troisième position et doivent se surpasser pour parvenir à se hisser en huitièmes de finale. Une sortie au premier tour témoignerait des difficultés du club à se positionner parmi les grandes équipes en Europe.

Le résultat du prochain match contre Liverpool sera sûrement le verdict final.

Des joueurs d'expérience dans un collectif qui en manque

Quand est-ce que l'immense potentiel du PSG [VIDEO] va prévaloir sur la scène européenne ? On ne peut pas dire que ses joueurs n'ont pas l'expérience du haut niveau, car la majorité a une bonne connaissance du haut niveau. Ils étaient déjà des stars avant d'arriver au club parisien. C'est le cas de Neymar, Di maria et Cavani. Ce sont des habitués des grandes compétitions, ils sont des joueurs de grande classe, des talents exceptionnels. Bien qu'il soit jeune, Mbappé détient depuis la dernière Coupe du monde une expérience incontestable du haut niveau. Pourtant, ce collectif ne réussit toujours pas face aux grandes équipes du continent. Alors que faut-il de plus sur le terrain ? Un examen minutieux est nécessaire pour trouver la formule gagnante pour les prochaines rencontres.

Paris doit montrer un nouveau visage

Malgré ses énormes investissements pour obtenir la crème du football mondial, le PSG n'arrive pas à passer un cap dans la compétition européenne majeure. Pour rompre le sort, il faut acquérir l'âme d'un grand club, mais cela ne s'achète pas. Un grand club est avant tout une grande équipe, c'est un groupe de lutteurs acharnés sur le terrain, un bloc compact de guerriers. Les grands clubs ne sont pas seulement prestigieux, ils sont aussi redoutables. Paris a tout pour plaire, mais manque de conviction. Sa courbe d'évolution en Europe est décroissante sur les quatre dernières saisons, et cette saison risque d'être la pire. Le match contre Liverpool ne doit pas être un test, ni un défi, mais une mission commando.