La clémentine est un fruit incontournable à cette saison. Savoureuse, elle booste votre organisme. Elle est issue de l’hybridation de l’orange et de la mandarine et tient son nom de son créateur le frère Clément de la congrégation du Saint-Esprit au début du XXe siècle.

Publicité
Publicité

La clémentine, un hybride aux vertus remarquables

Contrairement à la mandarine, la clémentine est quasiment dépourvue de pépins et sa chair est plus juteuse. Elle doit sa popularité à ses qualités gustatives et nutritionnelles. La clémentine est le 4ème fruit le plus consommé en France, il s’en mange 3.4 kg par personne et par an selon l’INSEE. La France produit près de 30000 tonnes, dont 78% en Corse, elle est 4ème producteur européen de clémentine, après l’Espagne, l’Italie puis la Grèce.

Fruits de saison : la clémentine pour booster votre hiver ( illustration Sylvain Racapé : https://www.instagram.com/sylvainracape/)
Fruits de saison : la clémentine pour booster votre hiver ( illustration Sylvain Racapé : https://www.instagram.com/sylvainracape/)

La clémentine recèle d’atouts nutritifs indéniables. La clémentine est au top entre novembre et février. Riche en vitamine C (41 mg/100 g), la clémentine a des vertus tonifiantes et anti-fatigue, qui protègent du froid hivernal. Son faible taux en calorie (46 kcal/100 g) ne fera pas culpabiliser. Elle détient aussi une teneur importante en calcium (26 mg/100 g), en magnésium (11 mg/100 g) et en fer (0,35 mg/100 g), nutriments nécessaires aux cellules osseuses, au système musculaire et nerveux.

Publicité

Trucs et astuces pour cuisiner et déguster la clémentine

Facile à transporter, les clémentines peuvent se consommer à tout moment de la journée. Il faut les choisir lourdes, avec une peau bien adhérente. La couleur et l'épaisseur de la peau importent peu, car elles dépendent seulement de la variété et non du degré de maturité. On peut en presser le jus, confire les quartiers, utiliser les zestes pour parfumer des muffins ou des pancakes…

La Clémentine s’accorde particulièrement bien avec la pomme, la poire, les noix, la vanille, la menthe, le gingembre, la cardamome, la cannelle et le basilic.

Mais elle n'est pas réservée qu’aux desserts. Elle se marie parfaitement avec les poissons blancs, les crustacés et les coquillages notamment les saint-jacques. On la retrouve aussi pour accompagner un magret de canard ou un foie gras.

3 idées simplissimes avec les clémentines

En entrée, pour 600g de carottes râpées, on récupère les zestes de 2 clémentines, on les blanchit (passer dans une eau bouillante salée durant 15 secondes) et égoutte. Dans un bol, on mélange les carottes, les zestes et le jus des clémentines, 15 feuilles de menthe ciselées, 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive puis on sale et poivre.

Publicité

Et pour une soirée « cochonne », en plat de résistance, on cuisine un rôti de porc dans l’échine d’1kg qu'on aura préalablement laissé mariner au frais pendant 2 heures dans le jus de 5 clémentines. On réutilise la marinade pour déglacer le plat et récupérer les sucs après cuisson, et on obtiendra une petite sauce qu'on sert avec le rôti.

Dans un registre assez simple pour un dessert, la clémentine peut se substituer au citron du Lemon curd. Cette crème servira à garnir des crêpes ou un fond de tarte qu'on peut meringuer par la suite comme pour une tarte au citron.

Publicité

Pour cela il faut fouetter énergiquement dans un saladier 3 jaunes d'œufs, 75g de sucre, 20g de maïzena et le jus de 5 clémentines. On verse ensuite le mélange dans une casserole et on fait chauffer à feu doux en ne cessant pas de remuer pendant 10 minutes. L'appareil doit épaissir et devenir onctueux. Une fois la cuisson terminée, on ajoute 10g de beurre, on remue jusqu'à ce qu'il se dissolve, et on transvase dans un récipient avant de le filmer au contact (pour éviter que la surface sèche). Enfin, on laisse refroidir et on place au réfrigérateur pendant 2h au minimum avant utilisation.

Lire la suite