Dans cette période troublée, le pouvoir d’achat est une revendication centrale. Pourtant, peu de personnes se posent la question de qui crée la monnaie et qui la gouverne. Pourtant, celui qui gouverne la monnaie gouverne les Etats.

Mais d’abord, un peu d’histoire. Jusque récemment, la monnaie papier était convertible en or. Ou plus exactement, le dollar était convertible en or, et les autres monnaies étaient convertibles en dollar.

Publicité
Publicité

En 1971, pour différentes raisons, les États-Unis mettent fin à la convertibilité du dollar. Les monnaies n’ont alors plus de base physique et elles varient entre elles.

Les Etats n'ont plus le monopole de la création monétaire

De plus, à la même époque, les Etats ont progressivement abandonné la souveraineté sur la monnaie, au fur et à mesure que la monnaie se dématérialisait. Et aujourd'hui, les Etats n'ont plus le droit de créer la monnaie (en dehors des pièces et des billets).

Publicité

En effet, la monnaie fiduciaire (les billets dans nos poches) représente 10 % de la monnaie contre 90 % pour la monnaie scripturale (la monnaie dématérialisée de nos comptes en banque).

Et si la monnaie fiduciaire est créée par les banques centrales, la monnaie scripturale est créée par le crédit. C’est à dire que les banques créent l’argent de toutes pièces.

L'argent est créé par le crédit

Pour être simple, lorsque vous allez voir votre banquier pour qu’il vous octroie le crédit qui vous permettra d’acheter votre voiture ou votre maison, il crédite votre compte par une écriture.

Il crée l’argent qu’il vous prête. Et lorsque vous rembourserez votre prêt, cet argent sera détruit. Le banquier gardera seulement les intérêts. Cette création est néanmoins contrôlée par les banques centrales à travers les taux directeurs. Le pouvoir de créer la monnaie est donc passé des Etats à la finance.

L'argent est de la monnaie dette

C’est pour cela que l’on parle de monnaie dette. Cette monnaie a besoin de la dette pour exister !

Parce que sans dette, il n'y a pas d'argent. Et sans argent, l'économie ne fonctionne pas. Et pire, si les agents économiques (les entreprises, les particuliers, les Etats...) arrêtent d'emprunter pour se financer, tout le système économique s'effondre.

De plus, les emprunts générés par les entreprises, par exemple, sont remboursés avec intérêts. Mais ces intérêts sont de l'argent supplémentaire, qu'il faut donc créer en émettant de nouveaux crédits, puisque la monnaie est créée par le crédit.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite