Le succès de l’ex petite amie du rappeur Niska n’est plus à démontrer avec ses tubes célèbres "Pookie" ou encore "copines". Alors que la star américaine Rihanna s’était déjà déhanchée sur les rythmes endiablés du Single "Djadja", c’est au tour de la diva interplanétaire Madonna de se laisser envouter par le même tube. Une occasion rêvée pour la chanteuse Aya Nakamura d’obtenir sa revanche sur son chroniqueur ennemi de TPMP, Matthieu Delormeau.

Aya Nakamura, "la Madonna des banlieues"

Une fois de plus, le chroniqueur Matthieu Delormeau s’est attiré les foudres de célébrités féminines.

Déjà ce mercredi 12 novembre, Karine Le Marchand s’en prenait à lui. Très agacée et sur son compte Instagram, la présentatrice avait partagé un message amer destiné aux deux chroniqueurs de TPMP. Il s’agit d'une citation de l'écrivain Umberto Eco, fustigeant les imbéciles et leur liberté acquise sur les réseaux sociaux. L’animatrice n’a pas manqué d’afficher les photos des personnes qu’elle visait par ce tacle: Matthieu Delormeau et son confrère Kelly Vedovelli. Elle leur reprochait un débat qu’elle jugeait inapproprié sur sa vie privée.

Concernant Aya Nakamura, la querelle n’est pas nouvelle et date de 2018. Il faut reconnaître que la chanteuse détient l’art d’attirer les polémiques sur son passage. Fin 2018, elle terminait l’année par un boycott de son concert au Sénégal, par des fans remontés. Sur une vidéo, la jeune femme aurait snobé ses admirateurs venus l’accueillir à l’aéroport en refusant de prendre des selfies, ou d’échanger quelques mots avec eux.

A la cérémonie des NRJ Music Awards de la même année, Aya Nakamura, furieuse que son nom ait été écorché à plusieurs reprises tout au long de la soirée, avait affiché son mécontentement en déclarant sur un coup de tête qu’elle ne participerait plus jamais à l’émission.

Sur le plateau de l’émission TPMP, alors que Cyril Hanouna et d’autres chroniqueurs avait soutenu la chanteuse, Aya Nakamura a été critiquée par Matthieu Delormeau qui, lui de son coté, avait minimisé l'incident ainsi que la carrière même de la chanteuse qu’il jugeait insignifiante. Aya Nakamura plus qu’outrée par ces déclarations rabaissantes, avait insulté Matthieu Delormeau sur les réseaux sociaux. Elle avait toutefois retiré la publication initiale, qui faisait couler tant d’encre et de salive.

En avril dernier, apparemment encore rancunière, Aya Nakamura s’était prononcée dans les colonnes de Télé 7 jours, en déplorant le fait que Nikos ne l’avait même pas appelée pour s’excuser personnellement après l’incident. Réagissant à nouveau sur cette sortie, Matthieu Delormeau s’était moqué cette fois de l’artiste au sommet des hit-parades internationaux, en la traitant de "Madonna des banlieues". Il avait aussi précisé avoir lui-même été insulté dans l’affaire par la starlette, sans qu’une quelconque excuse ne soit venue d’elle.

La revanche d’Aya Nakamura et l’autre réponse de Matthieu Delormeau

Aya Nakamura a encore fait parler d’elle ce samedi 9 novembre sur TF1, au cours de la cérémonie des NRJ Music Awards. Non seulement, elle a mis feu aux différents réseaux sociaux avec sa tenue rouge très moulante, mais elle a d'autant plus ignoré Nikos. Par ailleurs, lorsque dans sa story Instagram, l'icône Madonna elle-même publie une vidéo des danseurs en coulisses de sa tournée, faisant le show sur "Djadja", l’affaire se corse.

Triomphante et revancharde, la starlette et révélation française, heureuse que l’un de ses airs les plus rythmés soit dansé par l’équipe de la même diva à qui elle avait été comparée et rabaissée, avait ironisé en commentaire.

La « Madonna des banlieues » avait ensuite partagé avec une légende sarcastique cette vidéo sur Twitter. La chanteuse venait enfin de consommer sa vengeance après l’affront. Très vite, la riposte de l’animateur, chroniqueur et producteur de télévision ne s’est pas faite attendre.

Le mardi 12 novembre en direct du talk-show de C8, toujours dans TPMP, Matthieu Delormeau a réagi à la pique victorieuse de l’interprète de la chanson "Journal intime" certifiée disque d'or.

L’homme a tout d’abord reconnu le talent incontestable d’Aya Nakamura, Dianoko, de son vrai nom. Toujours aussi tranchant, Il n’a cependant pas manqué de lui reprocher la publication de cette vidéo des danseurs de Madonna et d'accuser la star "d'avoir autant le melon" ainsi que de manquer de réthorique française: " on ne comprend pas un mot, quand t'es en France, de ce qu'elle dit".

Il a assumé ses positions, s’attirant quelques foudres des autres chroniqueurs présents sur le plateau.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite