Ce samedi 7 décembre, Patrick Bruel est monté sur la scène de la monumentale Paris La Défense Arena de Nanterre, au plus grand plaisir de ses fans et de ses fils Oscar et Léon, venus le soutenir. Le concert prévu pour être diffusé en direct sur TF1 aurait pu ne pas avoir lieu. Le chanteur à succès est au cœur d’un scandale judiciaire depuis le mois de septembre.

Exhibitions et propositions déplacées

Ce 8 septembre, à peine sorti de la scène de son concert réussi à la foire de Châlons-en-Champagne (Marne), Patrick Bruel apprend la nouvelle bouleversante : Il est accusé d’avoir eu un comportement déplacé lors d’une séance de massage et il doit se justifier auprès de la gendarmerie locale.

Sans prendre le temps des débriefes avec les musiciens ou des autographes avec les fans, l'ex-mari d'Amanda Sthers doit se faire interroger le soir même sous le régime de l'audition libre. Selon cette jeune esthéticienne de 21 ans travaillant à l’hôtel Radisson de Porticcio, où l’artiste séjournait le 9 août dernier avant un autre concert au théâtre de verdure du Casone, Patrick Bruel aurait refusé de mettre un sous-vêtement jetable dans sa loge et aurait décidé de garder sa nudité tout au long de la séance, fait pas du tout habituel.

Automatiquement, cette information est relayée par les médias où la star nie et justifie ce qui selon lui, serait un gros malentendu. Il avait eu tout simplement chaud et avait décidé de ne pas se vêtir. Malgré ses explications, son monde continue de s’écrouler puisque les réseaux sociaux s'y mettent et amplifient le scandale. Le 11 octobre suivant, le supplice de Patrick Bruel va se prolonger. De nouveaux témoignages le criblent et viennent corroborer les déclarations de son accusatrice.

Une autre plainte est déposée par la masseuse d'un spa à Perpignan en Pyrénées-Orientales. La jeune femme affirme qu’au début du mois de juillet, lors d'une séance de massage dans l'hôtel où Patrick Bruel séjournait à l'occasion de sa participation au festival des Déferlantes à Argelès-sur-Mer, il l’aurait approchée en lui offrant un pass VIP, l’invitant à boire un champagne et lui aurait donné de nombreuses injonctions très particulières au cours de son massage.

Une masseuse de plus résidant aux iles Baléares accuse l’homme de 60 ans de harcèlement sexuel dans un autre hôtel de luxe à Saint-Barthélemy, le clouant au pilori.

Patrick Bruel est dépité. Il finit par se terrer dans un silence, choisissant d’avoir accès à son dossier et au juge avant de s’exprimer à nouveau dans les médias. L’interprète de "Tout recommencer" craint, vu la tournure des évènements, que toutes ses déclarations et affirmations ne soient retournées contre sa défense.

Salles combles et polémiques

L'ancien champion du monde de poker, Patrick Bruel, semble ne pas se laisser distraire et garde sa sérénité devant cette nouvelle adversité. L’homme reste fort et continue d’enchaîner les concerts avec une tournée de 120 dates qui lui permettront de se produire devant plus d'un million de spectateurs à travers la France, malgré la controverse. Patrick Bruel est d’ailleurs à l’affiche d’un nouveau film intitulé "Le meilleur reste à venir", sorti le mercredi 4 décembre.

Le chanteur a un mental d’acier, il faut le reconnaitre. Cela d’autant plus qu'il subit un boycott passif depuis la révélation de ces sombres affaires. Ses passages à l’émission Vivement dimanche sur France2 ou à Les Enfoirés jouent le jeu sur TF1 ont été très mal accueillis. Il semblerait que sa participation à l’émission Danse avec les stars aurait été annulée pour les mêmes réticences.

Concernant son concert du samedi 7 décembre en direct de La Défense Arena, la diffusion sur TF1 avait elle aussi été sur le point d’être abandonnée sans des longues négociations entre Sony, la maison de disques du chanteur et la chaine de télévision française.

Ce concert est donc un moment fort. C’est une autre occasion pour la vedette Patrick Bruel, de démontrer par son silence sur l’affaire et ses salles de concert toujours pleines, que les critiques n’affaiblissent ni son travail encore moins son mental. Soulagé par les acclamations de son public qui a jusque-là répondu toujours présent, il s’est réjoui du fait que les fans puissent juger par eux même les faits. Il s’est aussi félicité de ce qu’aucune association féministe ne se soit emparée de ces évènements en vue de perturber ses spectacles.

Ne manquez pas notre page Facebook!