18% d'opinions favorables seulement. C'est le triste score de la maire de Paris Anne Hidalgo en Février, selon les résultats du dernier sondage de l'institut Elabe. Entre des soupçons d'emplois fictifs et d'autres polémiques en cascade, comme celle des voies sur berges, l'ancienne première adjointe de Bertrand Delanoë va avoir fort à faire si elle souhaite conduire un nouveau mandat en 2020 [VIDEO].

Pour la défendre, son entourage déplore "une certaine presse très offensive".

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Mais l'opposition de droite et la France Insoumise n'hésitent jamais à rappeler l'état inquiétant des finances de la Ville de Paris, les fermetures de nombreuses crèches, ou encore la baisse du pouvoir d'achat des habitants.

L'état des rues est également l'un des thèmes-phares qui cristallisent le mécontentement des Parisiens. "Paris est dégueulasse", peste Florence Berthout, chef de file des Républicains au Conseil de Paris.

De son côté, La République en Marche insiste sur la hausse constante du niveau de pollution dans la capitale, et l'inefficacité de la politique de l'équipe socialiste d'Anne Hidalgo [VIDEO]. Le parti présidentiel évoque également la personnalité de cette dernière, qui serait particulièrement "sectaire" et "autoritaire", à l'inverse de Bertrand Delanoë.