Bien mieux que François Hollande et Nicolas Sarkozy avant lui, Emmanuel Macron pèse aujourd'hui du soutien de 42% des Français, un an après son élection... Révélation d'un Sondage Ifop-Fiducial réalisé pour Paris Match, Sud Radio et CNews entre les 12 et 16 avril derniers.

Il faut dire que si le bilan du 8e président de la Ve République est contrasté, il n'en reste pas moins flatteur quand on le compare en termes d'image à ceux d'Hollande et de Sarkozy à la même époque dans leur quinquennats respectifs.

Publicité
Publicité

C'était 21% pour le socialiste et 28% pour le leader de l'UMP. À noter bien sûr qu'Emmanuel Macron fait carton plein chez les marcheurs en même temps qu'il séduit un tiers des sympathisants socialistes et 4 électeurs de droite sur 10.

Ce qui séduit les Français chez Macron

Mais quelle est donc la recette qui justifie une telle réussite d'Emmanuel Macron ? Grosso modo pour 57% des personnes sondées, il tient ses engagements.

Publicité

C'est loin des 37% de Sarkozy et plus encore des 24% d'Hollande. Entre autres 58% de Français estiment que le Chef de l'État a une vision cohérente et 67% qu'il sait où il va. Sa compétence est saluée par 57% des Français ; et plus généralement, l'opinion a le sentiment qu’il agit avec 12 mesures engagées par l'Exécutif qui sont validées par au moins 66%.

Toutefois, trois de ses mesures ont marqué négativement l'opinion.

C'est le cas avec la suppression partielle de l’ISF soutenue par seulement 38% des sondés, la baisse des APL (35%) et la limitation à 80 km/h (25%). Le tout pour une action jugée injuste selon 63% des Français. Un indicateur inquiétant après 11 mois de mandat.

73% des Français estiment que le président a de l’autorité, là où tout juste 14% le concédaient à Hollande. Son incarnation de la fonction présidentielle est largement saluée au-delà des clivages politiques.

Rien à dire, la logique de la Ve République convient parfaitement à Emmanuel Macron.

Un soutien en nette progression à droite

Il faut noter que Les Républicains sont à la peine, avec un discours inaudible et des sympathisants désemparés. Les réformes économiques conduites par le gouvernement, et l'affirmation de l'autorité de l'État démontrée par l'Exécutif ont le mérite de donner le tournis à des électeurs de droite clairement séduits par le style Macron.

Macron en tête des intentions de vote en cas d'élections

Selon l'enquête de l’Ifop-Fiducial sur les intentions des Français si l'élection présidentielle avait lieu dimanche, la réponse est restée sans appel.

Publicité

Emmanuel Macron écraserait très largement ses concurrents. En effet, le Chef de l'État a parfaitement réussi à faire le vide autour de lui. 33% dans un scénario incluant François Fillon, et même 36% dans l'hypothèse Wauquiez, c'est 9 et 12 points de mieux que l’an dernier.

Une trajectoire pour le moins inédite en comparaison de ses prédécesseurs. Cette progression s'explique par un véritable glissement dans son électorat de 35% des suffrages exprimés par les électeurs fillonistes.

Publicité

Marine Le Pen pointerait elle à 23%, pendant que Jean-Luc Mélenchon serait à 16,5%. La preuve que les extrêmes résistent bien mieux au phénomène Macron que la droite et la gauche traditionnelles.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite