Un sondage réalisé par le cabinet Adjuvance pour l'association Adessadomicile à la fin de l'année 2017, publié par Le Parisien, révèle que 34% des Français éligibles aux aides sociales ne les demandent pas. Dans la plupart des cas, ils ignorent simplement qu'ils y ont droit. La complexité des démarches administratives est également un frein, et certains connaissent une réticence à demander de l'aide à l'Administration, par honte ou fierté personnelle.

Publicité
Publicité

Dans le détail, 49% des personnes concernées manquent d'informations, et 23% adoptent d'autres solutions, en faisant par exemple appel à leurs proches. La complexité administrative représente 16% des cas, tout comme le refus d'évoquer sa vie privée. Enfin, 10% des personnes éligibles ne percevant pas leurs aides ne souhaitent pas entrer en contact avec l'Etat ni avec ses services.

Les aides 'oubliées' concernent principalement les allocations familiales et le soutien aux personnes âgées. Seules 37% des familles françaises connaissent la totalité des aides auxquelles elles ont droit, et la moitié des foyers éligibles ne les perçoivent pas.

Publicité

De même, chez les personnes âgées, l'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie) n'est versée qu'à 56% des personnes qui pourraient en bénéficier ; les 44% restants "ignorent son existence".

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite