Pour les deux anciens candidats à l'élection présidentielle, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, le président de la République devrait lui aussi être entendu par la Commission d'enquête de l'Assemblée sur l'affaire Benalla. Après l'audition de Michel Delpuech, le préfet de police de Paris, et celle de Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, il serait juste d'entendre Emmanuel Macron à ce sujet. D'autant que pour le leader de la France Insoumise, "Macron sait tout" !

"Gérard Collomb ne veut rien dire"

Pour Benoît Hamon, il est impossible que le ministre de l'Intérieur ne connaisse pas l'existence d'Alexandre Benalla alors qu'il fait partie de la garde rapprochée du président.

Pour lui, "Gérard Collomb ne veut rien dire, il ne peut rien dire, puisque la responsabilité est à l'Elysée" et c'est maintenant au président de la République de répondre à la question suivante : Pourquoi Alexandre Benalla avait-il accès à un brassard, à un casque et à une radio de la police le 1er mai 2018 ? Car "c'est autour du président de la République que se joue la vérité sur cette affaire. Est-ce qu'une police parallèle s'est organisée autour d'Emmanuel Macron ? En tout cas, rien ne nous empêche dans la Ve République de convoquer le président", conclut-il.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite