Publicité
Publicité

Qu'il porte de le nom d'Environnement, d’Écologie ou même de Transition écologie, ce ministère semble être maudit. Mardi matin, Nicolas Hulot [VIDEO] a annoncé sa démission sur les ondes de France Inter. Une annonce surprise et un départ, quinze mois seulement après sa prise de fonction. Nicolas Hulot est ainsi la quatorzième personnalité à quitter ce ministère en l'espace de vingt ans. Un ' défilé ' plutôt logique, puisque ce ministère a souvent été marginalisé, l’Écologie et la question environnementale ne faisant pas vraiment partie des priorités de nombreux chefs d’État de la Vème République.

Voynet, Borloo et Royal, les modèles

Seuls trois ministres sont restés en poste trois ans ou plus : Dominique Voynet, Jean-Louis Borloo et Ségolène Royal.

Advertisement

Trois personnalités qui ont chacune, de façon différente, incarné le combat pour l'écologie [VIDEO]. La première est évidemment une ancienne élue écologiste et a fait beaucoup pour promouvoir ce combat. Le second s'est battu à l'époque pour la mise en place du Grenelle de l'Environnement, tandis que Ségolène Royal a évidemment participé au succès de la COP 21, organisée à Paris. Mais avec des ministres restant souvent seulement une année en poste, la question écologie n'est pas prête d'avancer.