Pressé depuis quatre semaines par le mouvement des "gilets jaunes", Emmanuel Macron voit au fil des jours son capital politique s'effriter. Une tendance qui semble de plus en plus se répercuter sur les intentions de vote aux élections européennes prévues en mai 2019. D'après l'Ifop, le Rassemblement national arriverait désormais en tête avec 24% d'intentions de vote.

Il faut dire que le moment est assez marquant pour souligner qu'il y a juste deux mois, le parti de Marine Le Pen et La République En Marche étaient encore au coudes-à-coude dans les enquêtes d'opinion sur la perspective des élections européennes ! Mais à présent, c'est un fossé qui s'est creusé entre la formation d'extrême-droite et le parti présidentiel à peine crédité de 18% des voix.

Publicité
Publicité

Une chute vertigineuse pour LREM

La liste du Rassemblement National, dans laquelle devrait figurer Marine Le Pen progresse ainsi de 2 points sur un mois et de près de 4 par rapport au mois d'octobre ! A l'inverse, celle portée par LREM, alliée au MoDem de François Bayrou, accuse un recul d'un point en un mois et de plus de 2 sur deux mois.

Nul doute qu'il s'agisse d'une alerte particulièrement inquiétante pour le président de la République au plus bas dans les sondages depuis le début de l'été. A quelques cinq mois de l'échéance électorale fixée le 26 mai 2019, ce sont donc six gros points qui séparent les deux farouches ennemis (progressistes et nationalistes).

Le RN désormais loin devant LREM dans la course aux européennes
Le RN désormais loin devant LREM dans la course aux européennes

Un écart conséquent que le parti présidentiel devrait avoir à coeur de resserrer en rétablissant une colonne vertébrale à son édifice. Réalisé avant les annonces d'Emmanuel Macron, il faut noter que ce sondage ne donnait pas la possibilité de choisir une liste "gilets jaunes" pour le scrutin.

Les autres oppositions toujours à la peine

Bien sûr, malgré ses nombreux déboires, La République En Marche reste encore bien loin d'être inquiétée par les poursuivants de son duo de tête avec le RN !

Publicité

Elle devance très nettement la liste du parti Les Républicains emmenée par Laurent Wauquiez et pointe à 11%, soit une baisse de 2 points en un mois.

Selon cette enquête pour L'Opinion, La France insoumise affiche des intentions à 9% (-1 pt), tandis que Debout la France de Dupont-Aignan suit à 8% (+2 pts) à égalité avec la liste d'Europe Écologie-Les Verts qui gagne un point. Le Parti socialiste chute, lui, à 4,5% (soit 1,5 pt en moins), se laissant rattrapé par la liste de Benoît Hamon (3,5%, +1 pt), et celle de l'UDI qui obtiendrait 3% des intentions de vote (-1 pt).

Le Parti communiste arrive, quant à lui avec 2,5% (+0,5 pt), suivi de près par une liste de Jean Lassalle (2,5%, +0,5 pt). En clôture, les Patriotes sont stables à 1%, et l'UPR est à 0,5%.

Lire la suite et regardez la vidéo