Publicité
Publicité

La République En Marche pointe à 23% d'intentions de vote sur la question des européennes de mai prochain. C'est le résultat d'une enquête menée du 8 au 9 janvier par l'Ifop pour Valeurs actuelles et Sud Radio. Des chiffres qui peuvent donner le sentiment qu'Emmanuel Macron reprend la main après six mois de chute vertigineuse dans les sondages.

Il faut dire qu'en pleine crise des Gilets jaunes, la hausse des intentions de vote pour le parti présidentiel est suffisamment notable pour redonner des perspectives au chef de l'Etat ! Après des mois de recul, LaREM semble de nouveau en passe de faire jeu égal avec le Rassemblement national de Marine Le Pen que beaucoup voyaient pourtant en grand gagnant de la séquence.

Publicité

Un rebond à peine croyable

A noter que depuis septembre dernier et les répercussions désastreuses de l'affaire Benalla, Emmanuel Macron et sa majorité affichaient un très net affaiblissement ! Une cote de popularité à la baisse et une entrée délicate dans la course européenne : une période trouble qui semble en train de se rectifier avec la liste du parti majoritaire qui prend cinq points en un mois, selon le sondage Ifop.

La liste du Rassemblement national perd quant à elle près de trois points pour s'établir à 21% d'intentions de vote derrière l'alliance LREM-MoDem qui semble tirer profit d'un regain de confiance des Français dans l'action du président de la République. Selon le sondage mensuel Ifop, Emmanuel Macron voyait en effet sa popularité repartir à la hausse en ce début d'année 2019.

Publicité

Les gilets jaunes à 7,5% en cas de liste

Information cruciale de ce sondage, le parti de Marine Le Pen pâtirait davantage de la présence d'une liste "Gilets jaunes", elle créditée de 7,5% d'intentions de vote ! Si la liste LaREM reste stable à 23% dans l'hypothèse d'une liste du mouvement aux européennes, celle du RN tombe à 18,5%. Les Républicains recueilleraient quant à eux 10% (-1) des voix avec ou Gilets jaunes.

La France Insoumise suit à 9,5% (+0,5%) sans Gilets jaunes et recule à 7,5% avec, devant les listes de Debout la France (7,5%, -0,5% sans gilets jaunes ; 6% avec) et d'Europe Écologie Les Verts (6,5%, -1,5). Viennent alors le PS à 4% (-0,5%), l'UDI à 3,5% (+0,5), Résistons de Jean Lassalle à 3% (+0,5), Génération's de Benoit Hamon à 2,5% (-1) et le PCF stable à 2,5%.

Publicité

En toute fin de file, le NPA obtiendrait lui 1,5% (=), les Patriotes 1,5% (+0,5) et l'UPR 0,5% (=).