Emmanuel Macron et Edouard Philippe connaissent un regain de confiance de la part des Français en ce mois de janvier. D'après un sondage Ifop-Fiducial paru ce mardi, le président de la République accroche cinq points d'opinions favorables en plus, tandis que le Premier ministre en prend sept. De bon augure pour l'exécutif mis en difficulté par la crise des "gilets jaunes".

Il faut dire qu'avec un net recul de leur popularité depuis le lancement du mouvement en novembre dernier, Emmanuel Macron et Edouard Philippe avaient véritablement du souci à se faire.

Toutefois, le couple exécutif continue de résister pour voir repartir à la hausse sa cote de confiance, loin de la poursuite des mobilisations sur l'ensemble du territoire national en ce début d'année.

Dans le même temps et pour la première fois depuis le début du quinquennat, le Rassemblement national de Marine Le Pen gagne deux points pour s'installer désormais comme la formation politique qui incarne le mieux l'opposition à Macron aux yeux des Français. La formation d'extrême-droite détrône ainsi La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon qui a, elle, a perdu quatre points.

Un retour à l'avant-crise pour le couple exécutif

Dans le détail de l'enquête réalisée pour Paris Match et Sud Radio, ils sont 28% de sondés à regarder avec bienveillance l'action du chef de l'Etat ! Emmanuel Macron refait ainsi une partie du chemin cédée depuis le début de la crise, bien que 72% (-4 pts) de Français continuent de juger négativement son action. A noter que sur aucun plan, il n'obtient l'approbation d'une majorité de Français.

30% (+6 pts) seulement des personnes interrogées estiment qu'il conduit "une bonne politique économique". Quant à Edouard Philippe, il revient désormais à 33% d'opinions positives, même si 66% de Français désapprouvent toujours son action. Avec 40% (+2 pts) de gens qui pensent qu'il "dirige bien l'action du gouvernement", le Premier ministre signe un retour à son niveau d'avant crise.

Marine Le Pen, grande gagnante de la crise

Lancé par une nette progression (+13 pts) depuis l'été, le Rassemblement national de Marine Le Pen semble être le parti politique à tirer son épingle du jeu au milieu de la crise.

La formation d'extrême-droite incarne à présent "le mieux l'opposition" à Emmanuel Macron (35%, +2 pts). Elle est suivie à 30% d'opinions par la France Insoumise qui a lâché plus de 12 points en quatre mois.

Les Républicains de Laurent Wauquiez pointent, quant à eux, en troisième position du classement, avec tout juste 23% des sondés qui considèrent que la formation traditionnelle de la droite représente encore une opposition réelle au président de la République.

Une situation guère meilleure pour le Parti socialiste qui ne se porte visiblement pas mieux dans l'esprit des Français.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite