Les Gilets jaunes se préparent pour un dixième samedi de mobilisation sur l'ensemble de la France. Après le week-end dernier et un regain notable de la mobilisation, les manifestants n'entendent rien lâcher à l'exécutif, alors qu'Emmanuel Macron a ouvert mardi le "Grand débat" censé répondre en profondeur aux préoccupations des Français.

Il faut dire que le soutien que l'opinion continue d'apporter aux Gilets jaunes n'en a pas fini de mettre la pression sur le président de la République et le gouvernement.

Des rassemblements sont prévues durant tout le week-end partout en France, et devraient réunir des dizaines de milliers de personnes, à en croire les multiples appels à manifester diffusés en continu sur les réseaux sociaux.

Paris toujours au centre des attentions

En effet, à Paris comme en régions, un seul mot d'ordre coure comme des petits pains : "ne rien lâcher", malgré l'ouverture mardi du Grand débat national voulu par l'exécutif. L'attention reste toujours focalisée sur la capitale avec de très nombreux événements qui ont été lancés via Facebook, où jusqu'à présent une dizaine de milliers de personnes se disent intéressées.

Une évolution singulière à noter toutefois : un appel est fait en direction des femmes et des étudiants invités à rejoindre le mouvement. Pour l'heure, la préfecture de Paris note qu'une seule manifestation a été déclarée auprès de ses services. Le cortège a pris rendez-vous pour la place des Invalides d'où il partira en direction de Montparnasse dans une ambiance supposée être bon enfant.

Les lieux de mobilisation non dévoilés en régions

Du côté de Toulouse, Bordeaux, Rouen, Lyon, Lille, Nancy, Angers ou encore Saint Jean de Luz, les Gilets jaunes multiplient les appels à défier Macron.

D'ailleurs, à cette occasion, les détails autour des mobilisations restent inconnus, avec des lieux de rassemblement que les manifestant souhaitent volontairement prendre publics tout juste deux heures avant leur descente sur le terrain.

D'ailleurs, pour cet acte 10 du mouvement, beaucoup de Gilets jaunes envisagent faire tenir la mobilisation sur la durée avec des rendez vous pris pour des relais à partir de 20 heures samedi jusqu'à dimanche.

Objectif affiché, "épuiser les forces de l'ordre" alors que certains manifestants dénoncent une forte accumulation de blessures graves, causées par les lanceurs de balles de défense.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite