Nathalie Loiseau s'apprête à prendre en main la tête de la liste de La République En Marche en vue des élections Européennes de mai prochain. Ce faisant, la diplomate de 54 ans a acté sa démission du poste de ministre des Affaires européennes qu'elle occupe depuis juin 2017. Une situation qui ouvre la porte à la possibilité d'un remaniement dont les contours restent encore bien flous.

Il faut dire que le parti présidentiel semble enfin prêt à se lancer dans une course pour le moins historique vers le Parlement européen !

Publicité
Publicité

Donné largement en tête du scrutin aux côtés du Rassemblement national, le mouvement lancé par Emmanuel Macron pourra compter une personnalité d'expérience qui maîtrise les sujets de fond de la machine européenne en la personne de Mme Loiseau.

Les 30 premiers noms de la liste "Renaissance" seront ainsi communiqués ce mardi après-midi, à l'occasion d'une conférence de presse au siège d'En Marche. Un scénario qui se presse d'autant plus l'hypothèse d'un remaniement au sein du gouvernement afin de la remplacer aux côtés de Jean-Yves Le Drian. Le nom de Clément Beaune circule d'ailleurs en coulisses pour prendre le flambeau.

Publicité

Un ticket de sortie pour Benjamin Griveaux

Pour l'heure, l'ampleur du remaniement reste une grande inconnue. En effet, certains pourraient profiter de l'occasion pour annoncer leur départ du gouvernement d'Edouard Philippe ! Ainsi le secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, affiche la volonté de se libérer de toute charge exécutive pour se consacrer aux municipales à Paris.

De l'avis d'un ministre, son départ correspondrait même à l'hypothèse la plus sérieuse de toutes celles posées sur la table depuis le début des rumeurs autour d'un remaniement. Une sortie de l'exécutif sans nul doute encouragée par une sévère perte de terrain dans les intentions de vote en vue du scrutin prévu en 2020. Un sondage Ifop, publié dans le JDD positionne le fidèle macroniste à 22% des suffrages, derrière une Anne Hildago revigorée à 24% des voix.

La sortie du Grand débat en juge de paix

Pour remplacer le très critiqué porte-parole du gouvernement, certains noms n'arrêtent pas de faire le tour de la presse, à l'instar de Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat en charge de l'égalité Femmes-Hommes ! Pour Le Figaro, le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, et la secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon sont bien placés pour lui succéder.

Publicité

Toutefois, à noter que le départ de Benjamin Griveaux pourrait en provoquer un autre s'il venait à vraiment se confirmer. C'est celui de Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat en charge du Numérique. Ce dernier a clairement affiché son intention de briguer la mairie de Paris, mais il est resté prudent, lundi matin sur BFMTV. Il a remis son sort au président de la République et au Premier ministre, actant qu'avec le Grand débat en priorité absolue, le dernier mot leur appartenait.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite