Peut être avez-vous récemment reçu un préservatif bleu, en latex, lubrifié, sans spermicide, arborant le drapeau européen côté face et une invitation à voter aux européennes côté pile, avec comme inscription :

"A 2, c'est bien. A 27, c'est mieux !"

Cette curieuse initiative vient de la branche jeune du mouvement politique de La République en Marche! Les JAM! sont "Les jeunes avec Macron", "le mouvement de la jeunesse qui s'émancipe et s'engage" tel que l'annonce le site dédié. Les JAM! sont en campagne pour le prochain scrutin des européennes qui aura lieu ce dimanche 26 mai 2019.

Publicité
Publicité

Pour ce faire, ces derniers distribuent, en porte à porte ou dans la rue, en plus des tracts, des préservatifs estampillés "Les JAM!" qui portent au dos l'inscription :

"Exprime ta voix et vote aux élections Européennes".

Mobiliser et inciter à voter aux européennes les moins de 35 ans

Devant les taux d'abstention annoncés, notamment des jeunes, la menace d'un vote sanction en faveur du Rassemblement National actuellement au plus haut dans les sondages, les JAM!

souhaitent mobiliser les moins de 35 ans et les inciter à aller voter. Ainsi, les équipes du mouvement politique d'Emmanuel Macron ont lancé une gamme de produits dérivés dont ces préservatifs qui évidemment n'ont pas tardé à faire réagir l'opposition.

Aventureuses supputations et mélanges douteux

C'est surtout le slogan inscrit sur ces boîtes de préservatifs qui laisse place aux pires et aventureuses supputations. "A 2 c'est bien. A 27, c'est mieux !".

Publicité

Les plus sérieux des commentaires ont envisagé un clin d'oeil maladroit à la volonté de construire un véritable protectionnisme européen, thème évoqué récemment par le président français dans l'espoir de barrer la route à l'extrême droite sur ses propres sujets. Un mélange douteux entre protection politique et vigilance sanitaire qui risque de ne pas plaire aux associations qui luttent quotidiennement contre le retour des rapports non-protégés et la propagation de la maladie du Sida toujours meurtrière.

"Fin du libre-échange et place au libre-échangisme"

Les autres commentateurs, plus railleurs, s'en donnent à coeur joie. Tel Gilbert Collard, qui, dans un post sur Facebook, profite de l'occasion pour charger l'Union européenne et sa politique de protection des frontières : "Les Jeunes avec Macron sortent un préservatif aux couleurs de l'Union Européenne. Vu comment elle protège ses frontières, je me méfierai ! Et en plus il est fabriqué en Malaisie… Tout un symbole."

Plus polissons, certains propos soulignent, entre autres, l'aspect "collectif " du slogan "A 27 c'est mieux!", qui invite sans détours à des amours multiples et donc, loin de l'esprit ingénu souhaité par les Jeunes avec Macron, à une profonde gêne.

Publicité

Enfin, l'information, qui s'y prête particulièrement, laisse place à un florilège des pires jeux de mots. Entre autres : "Fin du libre-échange de Macron et place au libre-échangisme" ou "un préservatif pour protéger le petit Loiseau"

A la décharge des JAM!, ils ne sont pas les premiers à susciter la polémique avec ce type de produits dérivés toujours délicats à employer en communication politique - sauf à rechercher le "bad buzz". Il nous faut donc rappeler qu'à l'occasion des européennes de 2014, le parti d'Europe Ecologie-les-Verts avait inscrit sur des préservatifs leur slogan de campagne, pourtant bien à rebours de l'objectif contraceptif, "Donnons vie à l'Europe".

Publicité

Lire la suite