Les amateurs de Science-fiction vont être ravis. En effet, selon des informations reprises par Futurism et Sciencealert, l’utilisation des rayons lasers dans l’espace [VIDEO] risque de ne plus se dérouler uniquement sur grand écran… La cause de ce probable progrès technologique ? La pollution. Celle-ci ne représente pas qu’un problème sur Terre. C’en est également un dans l’Espace.

L’amas croissant de débris spatiaux qui gravite autour de notre planète représente d’ailleurs un danger de plus en plus grand. Des fragments de satellites usagés aux fusées obsolètes, des millions de débris spatiaux encombrent les alentours de notre Planète bleue.

Ceci représente dès à présent une menace pour toutes les missions ayant lieu hors de notre atmosphère, car les débris spatiaux peuvent causer de graves problèmes si une pièce entre en collision avec des satellites actifs ou la Station spatiale internationale (ISS). Selon une recherche publiée dans Optik - International Journal for Light and Electron Optics, des scientifiques chinois ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes, et étudient en ce moment la possibilité de détruire les débris grâce à des stations lasers en orbites.

Cette idée pour éliminer les déchets qui traînent dans l’espace n’est pas nouvelle, puisque des chercheurs ont déjà proposés par le passé de chasser les ordures hors de l’orbite, de les faire brûler dans l’atmosphère terrestre ou même de les capturer dans un immense filet spatial.

Quoi qu’il en soit, l’idée des scientifiques chinois axée sur les lasers pourrait être le plus efficace à ce jour. Mais elle est sujette à polémiques.

Le laser dans l’espace… bientôt à des fins militaires ?

Les chercheurs concernés ont réussi à simuler une station laser orbitale qui ciblerait et éliminerait des débris spatiaux de moins de 4 pouces (environ 10 centimètres) de longueur. Tout ceci grâce à 20 rafales de lumière par seconde pendant deux minutes. Tous les déchets, en fer ou autres, vont donc brûler dans l’atmosphère, ce qui permet d’éviter des collisions. Donc des accidents préjudiciables… De quoi résoudre un énorme souci pour l’industrie spatiale, et éviter des malheurs (tel que celui qui a touché l’équipage de l’ISS en 2015. Les membres de la mission ont dû évacuer leur ''logement'' alors qu’un vieux satellite menaçait de les heurter).

Cette technique risque cependant de poser certains problèmes. Tout d’abord, les missions ne seront donc équipées que pour détruire de petits débris spatiaux. La création de véritables stations laser se révèle aussi compliquée.

Et celles-ci risquent de devenir de véritables armes, propres à une utilisation militaire dans l’espace [VIDEO].

Les différents gouvernements concernés doivent avant tout trouver des réponses à ces questions afin de mettre en place cette technologie digne de ''Star Trek''...