Le monde la Science perd l'un de ses plus grands génies. Stephen Hawking, dont les idées ont façonné la cosmologie moderne et inspiré des millions de gens, est décédé à l'âge de 76 ans. L'information a été dévoilée par sa famille, ce mercredi, dans un communiqué. « Nous sommes profondément attristés que notre père bien-aimé soit décédé aujourd'hui. Il était un grand scientifique et un homme extraordinaire dont le travail et l'héritage continueront de vivre pendant de nombreuses années », écrivent les enfants de Hawking, Lucy, Robert et Tim.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Smartphone

Stephen Hawking est décédé dans sa maison de Cambridge. Ses enfants ont également tenu à saluer son travail, qui a inspiré des millions de gens. Le scientifique britannique était célèbre pour son travail sur les trous noirs et la relativité, et a écrit plusieurs livres de vulgarisation scientifique.

À l'âge de 22 ans, le professeur Hawking a été diagnostiqué d'une forme rare de malade euro-dégénérative. Les médecins ne lui donnaient que deux ans à vivre : il aura finalement vécu un demi-siècle de plus, révolutionnant le monde par ses travaux et sa vision du monde... mais aussi son humour, Stephen Hawking étant également reconnu dans le monde scientifique pour sa personnalité.

A 22 ans, ses médecins lui donnaient deux ans à vivre

La maladie l'a laissé dans un fauteuil roulant, incapable de parler, si ce n'est grâce à un synthétiseur vocal. Une incapacité qui n'a pas empêché Stephen Hawking d'être le premier à exposer une théorie de la cosmologie comme une union de la relativité et de la mécanique quantique. Il a également découvert que les trous noirs perdent de l'énergie et disparaissent à néant, un phénomène qui deviendra plus tard connu sous le nom de rayonnement Hawking.

Top vidéos du jour

Grâce à son travail avec le mathématicien Sir Roger Penrose, il a démontré que la théorie générale de la relativité d'Einstein implique que l'espace et le temps auraient un début dans le Big Bang et une fin dans les trous noirs. Des découvertes qui lui ont valu une reconnaissance mondiale. Au fil des décennies, Stephen Hawking n'a cessé de gagner en popularité, dépassant même les limites du monde scientifique, lui qui a touché le monde par son combat contre la maladie. « J'ai senti que c'était très injuste - pourquoi cela m'arriverait-il », a-t-il d'ailleurs écrit, en 2013, pour expliquer son ressenti lorsqu'il a été touché par cette maladie alors qu'il était encore étudiant. « À l'époque, je pensais que ma vie était finie et que je ne réaliserai jamais le potentiel que j'avais en moi. Mais maintenant, cinquante ans plus tard, je peux être tranquillement satisfait de ma vie ».

Des travaux qui ont changé le monde

Son livre Une brève histoire du temps est sans doute l'un des ses plus grands accomplissements.

Publié pour la première fois en 1988, ce livre est entré au Guiness Book Records avec 10 millions d'exemplaires vendus et une traduction en 40 langues différentes. Le monde entier tient ce mercredi à rendre hommage à Stephen Hawking, et plus particulièrement le Royaume-Uni, qui perd l'un des symboles de son rayonnement. La Première ministre Theresa May l'a qualifié « d'esprit brillant et extraordinaire » et « l'un des grands scientifiques de sa génération". Le leader travailliste Jeremy Corbyn a félicité le scientifique pour sa « détermination à expliquer les mystères du cosmos » et sa « passion brûlante pour protéger notre service national de santé ». Stephen Hawking pourrait bénéficier d'un hommage national, même si aucune communication n'a encore été faite à ce sujet. Un livre de condoléances devrait être ouvert au Caius College à Cambridge, où le professeur Hawking était un membre.