Portal et Portal + sont les nouveaux produits lancés par Facebook pour améliorer la qualité de vos appels vidéo. Ce sont des écrans intelligents munis de caméras grand angle qui sont capables de suivre vos mouvements. Leurs micros sont aussi conçus pour faciliter les échanges en augmentant le son de votre voix et diminuer le bruit autour de vous. Fonctionnant sur le même principe que les enceintes connectées, ces écrans sont conçus pour être posés dans une pièce et il suffit de demander à voix haute à l'appareil d'appeler l'un de vos contacts Messenger pour qu'il vous mette en relation. L'entreprise annonce également qu'il sera possible d'écouter de la musique en streaming par le biais de plusieurs plateformes comme Spotify par exemple.

Par contre, l'écran ne dispose pas de navigateur internet. Deux formats sont d'ores et déjà présentés : un écran de 10 pouces à 199 dollars et son grand frère de 15 pouces à 349 dollars.

Vie privée et données personnelles

Sans surprise, Facebook insiste sur la protection des données personnelles et la garantie de la vie privée des futurs utilisateurs de ces écrans. Après plusieurs scandales comme celui du bug récent de l'application ou celui de Cambridge Analytica (société qui a exploité les données de 87 millions d'utilisateurs dans un but politique), Facebook veut rassurer les inquiétudes potentielles du public.

L'entreprise assure que les appels vidéos ne seront pas traités par leurs serveurs. Ces derniers n'auront accès qu'aux échanges entre l'utilisateur et Alexa (assistant vocal d'Amazon qui est intégrée à Portal). Pour les plus angoissés, la firme a même pensé à livrer l'écran avec un cache qui peut se fixer sur la caméra, si la désactivation de celle-ci ne suffit pas à apaiser leurs craintes.

Les 4 micros dont dispose l'appareil pourront aussi évidemment être éteints.

Succès ou échec en perspective?

Le lancement de Portal devait se faire plus tôt cette année, mais le réseau social a préféré retarder sa sortie à cause notamment des différents "bad buzz" qu'il a pu rencontrer. Ces derniers rendent les utilisateurs de plus en plus méfiants quant à la gestion de leurs données personnelles.

En parallèle, même si Facebook reste à ce jour le réseau social le plus utilisé, on peut noter un certain désintérêt des plus jeunes qui peuvent y côtoyer leurs parents, voire leurs grands-parents. La fonctionnalité première de ces écrans étant de passer des appels vidéos Messenger, on peut aussi se demander s'ils vont réussir à révolutionner le marché des enceintes connectées.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!