Ce n'est un secret pour aucun policier français, Sofiane Hambli est un des narco-trafiquants les plus connus d'Europe. Ce baron du trafic international organise le transit de cannabis entre le Maroc et l'Europe. Il sera d'ailleurs jugé, puis emprisonné pour ses activités illicites avant de devenir "indic" pour l'OCRTIS, ou plus particulièrement pour le patron de l'organisme, François Thierry.

Une relation ambiguë entre flic et trafiquant

En mars 2011, Sofiane Hambli est condamné à 13 années de prison pour sa participation dans une affaire de trafic de stupéfiants. Il sera défendu par Anne-Claire Viethel son avocate, qui n'est autre que la compagne du chef de l'OCRTIS : François Thierry.

Finalement, il sera incarcéré de 2011 à 2014 grâce à une remise de peine exceptionnelle. Il emménagera par la suite dans un luxueux appartement dans le 16ème arrondissement de Paris.

Pendant ce temps-là, entre mars et avril 2015, Stéphane V. un "infiltré" est chargé par le patron des "stups" de surveiller une villa en Espagne où, pendant une vingtaine de jours, cinq policiers issus de France chargeront et déchargeront dix-neuf tonnes de résine de cannabis. Il témoignera de cette mission auprès de nos confrères du journal Libération en mai 2016. Ce témoignage relancera l'affaire des méthodes controversées et, hier soir, François Thierry a été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants.