Paris. Un prestigieux hôtel. Un Braquage spectaculaire. 4 millions d’euros. On pourrait croire aux premières lignes du scénario du prochain film de casse du réalisateur Steven Soderberg. [VIDEO] Et pourtant, tout ceci est réel.

Mercredi 10 janvier 2018. Il est un peu plus de 18h30 quand un braquage se produit au Ritz [VIDEO], en plein coeur de la capitale. Les clients américains de ce prestigieux palace, situé place Vendôme, voient débarquer cinq malfaiteurs munis de haches et d’armes de poing. Profitant de cette confusion, les hommes brisent des vitrines d'exposition et s'emparent de bijoux et de montres. Valeur estimée du butin, plus de 4 millions d’euros !

Tandis que la Police est prévenue, et que le service de sécurité rentre en action, les cinq braqueurs prennent la fuite. Deux réussiront à se sortir de l'étau, respectivement en voiture et en moto, n'hésitant pas à zigzaguer à contre sens dans les rues, alors même que la police arrivait sur place !

Les trois autres malfaiteurs - prisonniers du palace après que toutes les portes et grilles de l'établissement aient été bloquées par le service de sécurité - seront rapidement appréhendés par les forces de l'ordre. Un sac noir sera retrouvé sur place.

Après les vérifications effectuées avec l’hôtel, il contenait l’intégralité du butin volé. Un miracle !

Mise en examen des trois suspects arrêtés !

Ce samedi 13 janvier, après quarante-huit heures de garde à vue, les trois malfaiteurs ont été présentés à un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire pour vol avec usage et sous la menace d'armes en bande organisée. Selon une source proche du dossier, les trois hommes seraient originaires de la région parisienne. Approchant de la trentaine d'années, ils seraient connus des services de police pour des affaires de vols et violences. L’un d’entre eux, originaire de la commune d’Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, a notamment été entendu dans le cadre d’une enquête portant sur une série de braquages – toujours avec une hache – survenus dans plusieurs bijouteries parisiennes entre 2009 et 2010.

Aujourd’hui, pris dans les filets de la justice, leurs destins se joueront prochainement devant une cour d'assises où ils devront répondre de leurs actes. Pour les deux autres braqueurs qui ont réussi à prendre la fuite, la traque continue. Les forces de l’ordre restent à pied d'oeuvre pour les rattraper au plus vit...