Vive "le nouveau bac" ! Le ministre de l'éducation, Jean-Michel Blanquer souhaite "redonner du sens" à cet examen de fin de lycée. La nouvelle #réforme du baccalauréat, qui devrait voir le jour en #2021, est tenue par Pierre Mathiot, l'ancien président de Sciences Po à Lille. A la fin du mois de janvier, il rendra dans son rapport ses conclusions concernant la nouvelle réforme. A quoi faut-il s'attendre pour la réforme du lycée ?

Fin des filières générales S, ES, L

Eh oui ! Ces filières, qui sont présentes dans l'enseignement secondaire depuis plus de vingt ans, devraient disparaître. Elles seront remplacées par un parcours "spécialisé" pour chaque lycéen qui comprendrait deux matières en tronc commun et deux ou trois options par élèves.

En effet, en première, les étudiants suivraient un tronc commun (15 heures de cours) de mathématiques, lettres, histoire-géographie, éducation physique et sportive (EPS) et langue vivante 1 (LV1). En terminale, ils suivraient un tronc commun de philosophie, histoire-géographie, EPS et LV1 et en plus de ces matières, les lycéens devront choisir deux disciplines (12 heures de cours).

Tout d'abord, une discipline "majeure" parmi neufs combinaisons : maths/physique-chimie ; maths-physique-chimie, maths-SVT, maths-SES, sciences de l’ingénieur-physique-chimie, lettres-langues, lettres-arts, SES-histoire-géo, lettres-philosophie. Ensuite, une deuxième discipline, "mineure", c'est à dire une autre combinaison (parmi ces neufs combinaisons) qu'il souhaite avoir. Au total, le volume horaire de cours est estimé à 27 heures.

Un autre changement aura lieu, celui là dès la rentrée 2018. L'année scolaire ne se découpera pas en trimestres mais en semestres pour les élèves de seconde.

Enfin, les étudiants ne passeront plus que quatre épreuves en terminale. Deux épreuves écrites à la fin du premier semestre, un oral (qui comprend les disciplines "majeure" et "mineure" que le lycéen a choisi), et l'épreuve de philosophie en juin. En revanche, les épreuves anticipées de français ne changeront pas.

Fini le rattrapage ?

Aujourd'hui, les lycéens qui ont obtenu une moyenne entre 8 et 10 à l'examen peuvent repasser deux matières. Bientôt ils ne pourront plus le faire ! D'après Jean-Michel Blanquer et Emmanuel Macron [VIDEO], supprimer le rattrapage va valoriser le contrôle continu. Ainsi, les enseignants pourront suivre davantage l'élève. #Baccalauréat