Le nouvel épisode neigeux qui touche 27 départements français [VIDEO], dont la région parisienne, provoque encore bien des dégâts. Après des perturbations dans les transports en commun, les usines en arrêt technique faute de livraisons, les ramassages scolaires suspendus, c'est la circulation routière qui se retrouve la plus impactée. La Préfecture de Police a décidé de fermer la N118 la cauchemar des automobilistes [VIDEO] et une portion de la N1 "jusqu'à nouvel ordre".

167 km de bouchons cumulés

Aux alentours de 13h00 ce vendredi 9 février, les ralentissements étaient tels en région parisienne qu'un pic exceptionnel de 167 km d'embouteillages s'était accumulé.

Selon Sytadin, à 15 heures en Île-de-France, le nombre de bouchons a diminué dans l'après-midi avec 89 km de d'embouteillages. Si la situation est quasi-normale dans le métro et le RER parisiens, le trafic de bus était perturbé en début d'après-midi. En ce qui concerne les deux aéroports parisiens Roissy et Orly, le nouvel épisode neigeux n'a pas eu d'impact significatif sur la ponctualité des vols, grâce aux stations de dégivrage à l'oeuvre. Les transports scolaires restent toutefois suspendus dans les Hauts-de-France..